ActualitéAsieBusinessTech

Salesforce met sur orbite un fonds de 100 millions de dollars pour miser sur les start-up japonaises

Le Japon étant un vivier conséquent d’ingénieurs dans le domaine des nouvelles technologies, Salesforce compte bien s’appuyer sur cette main-d’oeuvre qualifiée pour se renforcer. Dans ce sens, le spécialiste américain des logiciels de gestion de la relation client (CRM) a annoncé la création d’un fonds de 100 millions de dollars dans le but d’investir dans les start-up les plus prometteuses de l’archipel nippon.Apple-converted-space »> 

Avec ce nouveau véhicule d’investissement, Salesforce cherche à épauler les jeunes pousses qui développent des services pouvant être fournis avec ses solutions de gestion de la relation client. Le géant américain cible principalement les développeurs de logiciels cloud pour les systèmes de marketing, d’analyse de la clientèle et d’e-commerce.

Le marché du cloud public en plein essor au JaponApple-converted-space »> 

Salesforce a réalisé un chiffre d’affaires de 10,4 milliards de dollars sur l’exercice 2017. Pour les prochaines années, le géant américain, qui s’est engagé à investir 2,2 milliards de dollars en France sur 5 ans, s’est fixé des objectifs très ambitieux. Et pour cause, dans sa quête pour tenir à distance la concurrence, l’éditeur a l’ambition de réaliser un chiffre d’affaires de 60 milliards de dollars à l’horizon 2034. Dans un premier temps, le groupe américain entend doubler le géant allemand SAP, spécialisé dans les logiciels et les services pour les entreprises, avec un chiffre d’affaires supérieur à 20 milliards de dollars entre 2020 et 2022, avant de s’attaquer à Oracle et IBM, en visant 40 milliards de dollars de revenus en 2028. L’étape ultime de cette stratégie agressive consistera donc à atteindre 60 milliards de dollars en 2034 pour faire jeu égal avec Microsoft, leader mondial incontesté du logiciel.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Salesforce met sur orbite un fonds de 100 millions de dollars pour miser sur les start-up japonaises
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom