ActualitéArts et CultureBusinessTech

Samsung s’offre Joyent pour disposer de son propre cloud

Le Sud-Coréen Samsung vient d’annoncer la signature d’un accord en vue d’acquérir la firme américaine Joyent, fournisseur de cloud public et privé. Cette opération a été menée par le Global Innovation Center du groupe dans l’optique d’améliorer son offre de cloud computing auprès de ses utilisateurs. 

«Nous travaillons en étroite collaboration avec les start-up pour apporter de nouveaux logiciels et services dans Samsung, et l'une des façons de le faire est de conduire des acquisitions stratégiques», a déclaré David Eun, président du Global Innovation Center de Samsung. Le montant de la transaction n’a pas été révélé mais Samsung, dans un communiqué publié sur son blog, précise que Joyent continuera de fonctionner «comme une entreprise autonome».

Le cloud, un marché déjà saturé

Depuis la fin des années 1960 et ses débuts dans l’industrie électronique, Samsung a bâti son succès sur la production produits high-tech, notamment avec les téléviseurs, les ordinateurs, les tablettes et les smartphones. Toutefois, dans cet arsenal technologique, la firme sud-coréenne était jusque-là en retard sur le marché du cloud. Le fabricant asiatique était ainsi obligé de passer par l’intermédiaire d’un tiers pour bénéficier de ce service.

Samsung s’apprête à corriger le tir avec l’acquisition de Joyent qui lui permettra de se doter d’une plateforme cloud pour compléter sa gamme dans le secteur de la téléphonie mobile, l’Internet des objets et les services en ligne. «Etant l’un des plus grands consommateurs mondiaux de cloud public et de stockage, Samsung va immédiatement bénéficier de l’accès direct à la technologie, au leadership et au talent de Joyent», explique la firme sud-coréenne. En se lançant dans le cloud, Samsung va devoir affronter une concurrence rude avec les acteurs du secteur, à l’image de Google, Amazon, IBM, Microsoft, Salesforce ou encore Citrix.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Samsung s’offre Joyent pour disposer de son propre cloud
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer