ActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartup

Sensome, 4,6 millions d’euros pour mieux traiter les AVC

Le montant

La start-up française Sensome, qui développe une technologie pour faciliter le traitement des accidents vasculaires cérébraux (AVC), lève 4,6 millions d’euros auprès de Kurma Partners, qui a mené un consortium de plusieurs fonds, constitué notamment de Paris-Saclay Seed Fund et d’Idinvest Partners. BNP Paribas Développement a également soutenu l’opération. Auparavant, la société avait levé 4,7 millions d’euros en juillet 2017.

Le marché

Fondée en 2014 par Abdul Barakat et Franz Bozsak, Sensome développe une technologie permettant d’identifier les tissus biologiques en temps réel. Celle-ci repose sur des micro-capteurs d’impédance capables de communiquer sans fil et des algorithmes de machine learning qui permettent une analyse extrêmement précise du tissu. Grâce à leur taille minuscule, ces micro-capteurs peuvent être intégrés à n’importe quel dispositif médical.

Le premier produit de Sensome, baptisé «Clotild», est dispositif connecté pour le traitement de l’AVC, l’une des premières causses d’invalidité dans le monde. Quand un caillot sanguin bouche une artère du cerveau, des millions de cellules nerveuses sont tuées chaque minute, et la déboucher peut prendre plusieurs heures selon la nature du caillot.

Dans ce contexte, ce dispositif permettra de déterminer instantanément la composition du caillot et aidera les médecins à sélectionner les outils les mieux adaptés à chaque patient pour rétablir le flux sanguin dès que possible et ainsi limiter les séquelles. Selon l’agence Santé publique France, les AVC provoquent plus de 30 000 décès par an en France.

Les objectifs

Avec ce tour de table, Sensome prévoit de lancer son premier dispositif connecté dédié au traitement de l’AVC. «Ce tour de financement nous permettra de réaliser un essai clinique et de lancer Clotild sur le marché européen, mais également d’explorer de nouvelles applications de notre technologie», indique Franz Bozsak, co-fondateur et président de la start-up basée à Palaiseau. Par la suite, la technologie de Sensome pourra être déployée dans d’autres domaines médicaux, comme en cardiologie interventionnelle ou en oncologie.

Sensome : les données clés

Fondateurs : Abdul Barakat et Franz Bozsak
Création : 2014
Siège social : Palaiseau (Île-de-France)
Activité : micro-capteurs pour identifier les tissus biologiques en temps réel
Financement : 4,6 millions d’euros en juin 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This