Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 13/02

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIe siècle) : initiales de « too long; didn’t read »,
soit littéralement « trop long ; pas lu »
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long

 


41 millions d’euros pour Back Market qui veut faire face à Recommerce et l’Allemand reBuy. La start-up française développe une marketplace de produits électroniques reconditionnés (smartphones, ordinateurs, télévisions, produits électroménagers…).

Pourquoi c’est important : Back Market vient de boucler un second tour de table de 41 millions d’euros auprès d’Eurazeo,  et du groupe Arnault. Comme nous l’annoncions en mars dernier, Back Market veut exporter son modèle outre-Atlantique.  Dans ce cadre, la jeune pousse a ouvert un bureau à New York avec une équipe dédiée. Présente en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Belgique, la plateforme doit se réinventer pour s’adapter au marché américain. «la mentalité des consommateurs n’est pas du tout la même qu’en Europe», indique Thibaud Hug de Larauze, co-fondateur et CEO de Back Market. Sur le marché du reconditionnement des produits électroniques, la concurrence s’est accéléré en quelques mois. Le Français Recommerce a levé 50 millions d’euros en février tandis que l’Allemand reBuy a bouclé un tour de table de 21 millions d’euros en mars.

 


Toyota injecte 1 milliard de dollars dans Grab, le géant des VTC en Asie du Sud-Est. Grab poursuit sa montée en puissance après avoir mis la main sur les activités d’Uber en Asie du Sud-Est.

Pourquoi c’est important : Selon TechCrunch, celle opération valorise désormais l’entreprise à plus de 10 milliards de dollars, soit 4 milliards de dollars de plus par rapport à sa valorisation obtenue lors de son tour de table de 2 milliards de dollars, réalisé en juillet 2017 auprès du Chinois Didi Chuxing et du Japonais SoftBank. En échange de son investissement dans Grab, Toyota va obtenir un siège au conseil d’administration de la société et la possibilité de placer un de ses cadres au sein de l’équipe exécutive du géant singapourien. Avec l’appui de Toyota, Grab entend renforcer sa domination en Asie du Sud-Est. Pour cela, les deux groupes vont approfondir leur collaboration existante sur les technologies de voitures connectées.

 


Kry lève 53 millions d’euros pour déployer sa plateforme de télémédecine en France et au Royaume-Uni. La startup suédoise, qui a levé 78 millions d’euros au total, revendique 350 000 téléconsultations en deux ans.

Pourquoi c’est important : Kry est une application disponible sur mobiles et tablettes, proposant la consultation vidéo. La société promet un accès simple à des professionnels de santé en moins de 15 minutes et a enregistré plus de 350 000 consultations en moins de deux ans. La priorité de ce nouveau financement est donnée à l’expansion internationale du service : la société indique vouloir utiliser cet investissement pour « renforcer ses équipes internationales et poursuivre son développement géographique, notamment en France et au Royaume Uni. » Mais il s’agira aussi d’élargir l’offre médicale sur les marchés existants, constitués actuellement de la Suède, la Norvège et l’Espagne.

 


Adyen fait son entrée en Bourse et voit son action grimper de 100%. L’entreprise de paiement signe la plus importante introduction de l’histoire sur Euronext Amsterdam.

Pourquoi c’est important :  La licorne a vu le cours de son action grimper de 100 % pour atteindre 480 euros, par rapport à son prix d’introduction de 240 euros qui devait valoriser l’entreprise à 7,1 milliards d’euros. Le succès d’Adyen a eu un effet boomerang sur les autres entreprises du secteur comme l’observe Reuters. L’action du groupe de paiement Ingenico a ainsi enregistré une des plus fortes progressions du Stoxx 600 à + 4,83 %. Du côté des observateurs, certains se demandent si la valorisation d’Adyen n’est pas surévaluée au risque que l’entreprise déçoive très vite les marchés, quand d’autres estiment qu’elle correspond à la solidité de la société.

 


Opendoor lève 325 millions de dollars pour réinventer la vente immobilière. La start-up américaine propose aux propriétaires d’acheter leur bien immobilier pour le revendre sans passer par une agence immobilière.

Pourquoi c’est important : La start-up américaine Opendoor, qui veut simplifier la vente immobilière, a bouclé un tour de table de 325 millions de dollars mené par Access Technology Ventures, Lennar Corporation et General Atlantic, qui a la particularité de n’investir que dans des entreprises qui ont un taux de croissance interne supérieur à 20% par an. Ce nouveau tour de table doit permettre à Opendoor de s’imposer davantage sur le marché américain. La start-up souhaite ainsi s’étendre dans une cinquantaine de villes d’ici 2020. Cette expansion s’accompagnera cette année d’un doublement des effectifs, qui s’élèvent aujourd’hui à 650 collaborateurs.

 


E-santé: Follow réalise une première levée d’un million d’euros. West Web Valley et Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, font partie des investisseurs.

Pourquoi c’est important :  Lancée il y a un peu plus de deux ans, l’entreprise conçoit un logiciel médical en ligne (SaaS) permettant aux médecins de suivre l’évolution de leurs patients et d’optimiser leurs consultations.L’ergonomie de la solution a été pensée par spécialité. Avec son logiciel médical en ligne, la start-up souhaite répondre aux attentes des professionnels de la santé lassé des anciens logiciels. Avec cette levée, Follow souhaite accélérer le déploiement de sa solution, accroitre sa force commerciale, aller plus loin sur le produit et développer de nouvelles spécialités.

 


Hupworkair lève 650 000 euros pour faire décoller sa plateforme de recrutement aéronautique. La startup, créée en 2016, boucle cette deuxième levée de fonds auprès de BPIfrance et de plusieurs business angels.

Pourquoi c’est important : Hubworkair, startup fondée par Romain Rochet et Yoann Huang, se présente comme « la première plateforme de chasse de têtes avec un algorithme de matching et de scoring dans le secteur de l’aviation ». Ce financement a pour objectif d’accélérer le développement de la startup, dont l’ambition déclarée est de devenir leader sur le recrutement des profils aéronautiques ». Une accélération qui passe par le recrutement de nouveaux talents et un déploiement sur l’Europe.

 


Sensome, 4,6 millions d’euros pour mieux traiter les AVC. Les AVC provoquent plus de 30 000 décès par an en France.

Pourquoi c’est important : Fondée en 2014 par Abdul Barakat et Franz Bozsak, Sensome développe une technologie permettant d’identifier les tissus biologiques en temps réel. Avec ce tour de table, Sensome prévoit de lancer son premier dispositif connecté dédié au traitement de l’AVC. «Ce tour de financement nous permettra de réaliser un essai clinique et de lancer Clotild sur le marché européen, mais également d’explorer de nouvelles applications de notre technologie», indique Franz Bozsak, co-fondateur et président de la start-up basée à Palaiseau. Par la suite, la technologie de Sensome pourra être déployée dans d’autres domaines médicaux, comme en cardiologie interventionnelle ou en oncologie.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This