Actualité

SFR serait le 1er opérateur à distribuer le Nexus One

Présenté aujourd’hui, le nouveau mobile de Google, le Nexus One sera distribué principalement en ligne pour environ 375 euros (550 dollars US), sans abonnement à un opérateur. Si Google a décidé de maitriser la distribution de son smartphone, la firme de Mountain View a également passé des accords avec Vodafone et T-Mobile pour le proposer à leurs clients.

SFR serait donc le premier opérateur en France à proposer le Nexus One avec une subvention qui porterait le prix du smartphone à 200 euros avec un abonnement chez l’opérateur.

Suivez moi

3 commentaires

  1. Quels indications te permettent d’affirmer que l’opérateur qui distribuera le Nexus sera SFR.

    Actuellement tout les opérateurs commercialisent, ou ont commercialisés un Android phone !

  2. Bonjour Barbotin,

    Google a confirmé hier l’accord passé avec Vodafone qui détient 44% du capital de SFR, et qui fait bénéficier à ce dernier de la distribution qui ne sera pas exclusive, il est fort à parier que d’autres opérateurs suivront mais dans un second temps.

    Avec Nexus One, Google change de braquet dans son approche en privilégiant les acquisitions directes et nu d’abonnement à un opérateur via son site internet. L’avenir nous dira quelles sont les proportions qu’atteindront les opérateurs dans les ventes du Nexus One.

    Bonne journée

  3. Bonsoir rMen, et merci pour ces précisions !

    Aurais tu des informations quant à la mise à disposition de l’appareil ?

    Bye

Bouton retour en haut de la page
SFR serait le 1er opérateur à distribuer le Nexus One
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya