ActualitéBusinessMarketing & Communication

Shapr lève 9,5 millions de dollars pour lancer une version payante de son application de networking

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Shapr revendique 500 000 utilisateurs, avec une croissance de 2 000 nouveaux utilisateurs par jour.
     
  • 60% des utilisateurs proviennent des États-Unis, contre à peine 25% pour la France.
     
  • Ce financement doit permettre à Shapr de doubler ses effectifs, ce qui passera par le recrutement d’une quinzaine de collaborateurs dans les bureaux de Paris et New York dans les 12 mois à venir.

 

Le montant

La start-up Shapr, qui développe une application mobile de networking, a bouclé un tour de table de 9,5 millions de dollars auprès d’investisseurs privés. Parmi ses nouveaux actionnaires, la société compte désormais Franck Riboud, président du groupe Danone, la famille Bouygues, la famille Affelou ou encore iVESTA, le Family office d’Olivier Duha, fondateur de Webhelp. Cette opération porte à 16,5 millions de dollars le montant total levé par l’entreprise depuis sa création.

Le marché

Lancée en 2015 par Jonathan Rogez, Vincent Bobin, Thomas Bouttefort, Ludovic Huraux et Cyril Ferey, Shapr a conçu une application mobile disponible sur iOS et Android pour mettre en relation des professionnels en fonction de leurs intérêts.

La plateforme repose sur un algorithme de suggestion qui permet de proposer chaque jour une sélection personnalisée d’une quinzaine de personnes aux membres de Shapr. Pour mettre en relation les professionnels, l’application prend en compte la position géographique, les centres d’intérêt et les expériences professionnelles des utilisateurs pour leur proposer des profils susceptibles de les intéresser. 

A ce jour, Shapr revendique 500 000 utilisateurs, avec une croissance de 60 000 utilisateurs par mois, soit 2 000 nouveaux utilisateurs par jour. 60% des utilisateurs proviennent des États-Unis, contre à peine 25% pour la France. Depuis le début de l’année, la start-up affirme avoir généré plus de 3 millions de «matches».

Sur le marché des applications de connexion entre professionnels, Shapr doit notamment affronter la concurrence de Grip et de Cityhour. Ces deux applications fonctionnent sur la base de critères de disponibilité horaire ou de proximité géographique.

Les objectifs de la Start-up

Ce financement doit permettre à Shapr de doubler ses effectifs, ce qui passera par le recrutement d’une quinzaine de collaborateurs dans les bureaux de Paris et New York dans les 12 mois à venir. 

Par ailleurs, la société s’apprête à lancer une version payante de son application de networking. Celle-ci permettra aux utilisateurs d’accéder à une sélection quotidienne comprenant jusqu’à 50 profils et de se géolocaliser pour anticiper un futur déplacement dans une ville. «Notre ambition est de parvenir à ce que chacun d’entre nous prenne une heure par semaine pour rencontrer quelqu’un de nouveau et trouver le projet qui le fera vibrer», explique Ludovic Huraux, co-fondateur et CEO de Shapr, qui a également fondé le site de rencontres Attractive World.

Fondateurs : Jonathan Rogez, Vincent Bobin, Thomas Bouttefort, Ludovic Huraux et Cyril Ferey

Création : 2014

Siège social : New York

Activité : application mobile de networking 

Financement : 9,5 millions de dollars en juin 2017

Lire aussi : Shapr lève 4 millions de dollars pour devenir le «Tinder» des professionnels

Bouton retour en haut de la page
Shapr lève 9,5 millions de dollars pour lancer une version payante de son application de networking
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media