A la uneActualitéEuropeParisStart Me UpStartupTech

Shift Technology, le logiciel anti-fraudes à l’assurance, lève 10 millions de dollars

Le montant

Shift Technology, éditeur d'une plateforme en Saas spécialisé dans la détection de la fraude aux assurances, a annoncé une lévée de fonds de 10 millions de dollars auprès du fonds Accel, avec la participation des investisseurs historiques (Elaia Partners et Iris Capital).

Le marché

Shift Technology développe depuis 2011 une solution SaaS Big Data, qui analyse dans le plus petit détail les données inscrites sur les polices d’assurance et les déclarations de sinistres. Cinq ans plus tard, la technologie de Shift, qui revendique plus de 53 millions de plaintes analysées, repose sur l'automatisation de ces détections et sur l'intelligence articifielle.

Dans le secteur des assurances, les acteurs estiment que la fraude touche 10% de leurs dossiers clients, d'après un chiffre cité par Shift. Or ce secteur commence à prendre conscience des opportunités offertes par les technologies. 82% des assureurs interrogés par une étude Accenture déclarent qu’ils investiront dans des solutions qui intègrent systématiquement une composante d’intelligence artificielle dans les 5 années à venir.

De nombreux acteurs aux Etats-Unis se sont positionnés sur ce marché en plein essor, qui n'en est pas encore à la phase de consolidation. Les entreprises font donc florès: Saas Insitute, Jupiter Analytics, i-Sight, CSC Fraud… 

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée de fonds, la société fondée en 2013 entend structurer ses équippes techniques et commerciales.

Date de création: 2013

Siège: Paris

Fondateurs: Jeremy Jawish, Eric Sibony et David Durrleman

Levée de fonds: 1,4 million d’euros (Iris Capital, Elaia Partners en 2014).

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Shift Technology, le logiciel anti-fraudes à l’assurance, lève 10 millions de dollars
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom