ActualitéEuropeFinTech

Shine, 2,8 millions d’euros pour lancer sa banque mobile dédiée aux freelances

  • Shine développe une banque mobile pour freelances et indépendants.
  • La FinTech parisienne prévoit de lancer sa banque mobile au second semestre 2017.
  • Avec sa banque mobile, Shine espère toucher les 830 000 freelances actifs présents en France, selon une étude Hopwork-Ouishare.

Le montant

La FinTech parisienne Shine, qui développe une banque mobile pour freelances et indépendants, a levé 2,8 millions d’euros. L’opération a été menée par Daphni, le fonds de Marie Ekeland, avec le soutien de Kima Ventures, le véhicule d’investissement de Xavier Niel, et d’une dizaine de business angels parisiens, dont Olivier Mathiot, co-fondateur et CEO de PriceMinister, Franck Le Ouay, co-fondateur de Criteo, ou encore Francis Nappez, co-fondateur de Blablacar.

Le marché

Fondée en janvier par Nicolas Reboud et Raphaël Simon, Shine permet à ses utilisateurs de créer et de gérer leur compte bancaire à partir de leur application mobile. Celui-ci est associé à une carte MasterCard, exactement sur le même modèle que l’Allemand N26. Cependant, Shine s’adresse avant tout aux freelances et leur donne accès, dans ce sens, à des services dédiés, comme le calcul des charges et des taxes à venir, les rappels administratifs, l’émission de contrats et de factures ou la gestion des paiements par carte bancaire ou virement.

Avec sa banque mobile, Shine espère toucher les 830 000 freelances actifs présents en France, selon une étude Hopwork-Ouishare. «Avec Shine, Nicolas et Raphaël veulent rendre le travail indépendant aussi simple que le salariat. Leur ambition est de devenir un acteur essentiel de la transformation du monde du travail», indique Marie Ekeland, co-fondatrice de Daphni.

Les objectifs de la Start-up 

Avec ce financement, Shine prévoit de lancer sa banque mobile au second semestre 2017. Cette première version sera seulement accessible sur invitation. La version publique sera lancée début 2018. Pour accompagner le lancement du service, la jeune pousse parisienne s’apprête à recruter plusieurs profils techniques, qui viendront renforcer l’équipe existante, qui compte actuellement une dizaine de collaborateurs.

Fondateurs : Nicolas Reboud et Raphaël Simon

Création : 2017

Siège social : Paris

Activité : banque mobile pour freelances et indépendants

Financement : 2,8 millions d’euros levés en juillet 2017

Lire aussi : Le freelancing, un modèle qui séduit plus que jamais les entreprises

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Shine, 2,8 millions d’euros pour lancer sa banque mobile dédiée aux freelances
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link