A la uneActualité

Snowflake lève 45 millions de dollars pour se faire sa place dans le cloud BI

Le montant : Snowflake a annoncé avoir réalisé une levée fonds de 45 millions de dollars en série C, après une précédente l’an passé. L’éditeur de solutions de data warehouse, d’architecture de données et d’optimisation des requêtes en cloud, s’est entouré pour ce nouveau tour de table de Altimeter Capital. Avec cette levée, la société dirigée par Bob Muglia, ancien vice-président chez Microsoft, a également annoncé la disponibilité d’un outil d’analyse en ligne des données des entreprises, indique Recode.

Le marché : Fondée par deux Français, la société veut se différencier sur le produit d’analyse de données gérées dans le cloud. Elle utilise le langage SQL pour unifier les données. Elle a face à elle Microsoft justement, avec ses solutions Azure. L’analyse des données est aussi dans le viseur de BusinessObjects, racheté par SAP, Cognos, englobé par IBM, mais également de nouveaux entrants comme Tableau Software ou GoodData. Côté français, la start-up Bime compte aussi croître pour se positionner sur ce marché du cloud BI (Business Intelligence).

Les objectifs de la Start-up : L’investissement doit donc permettre à la société de développer sa technologie pour faire face aux concurrents. Elle compte aujourd’hui 80 clients. 20 ont été transformés après les tests sur son outil.

Fondateur : Thierry Cruanes, Benoît Dageville.

Date de création : 2012

Siège : San Francisco

Levée de fonds : 26 millions de dollars (2014)

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Snowflake lève 45 millions de dollars pour se faire sa place dans le cloud BI
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition
États-Unis: le compte Twitter officiel du président sera transféré à Joe Biden le jour de l’investiture