A la uneActualitéMarketing & Communication

Facebook va pouvoir reconnaître une personne, même de dos

Le premier projet concret du Lab Facebook, dirigé par le Français Yann Le Cun, vient de voir le jour. Désireux de toujours innover sur les photos laissées par ses membres, le réseau social vient de dévoiler un nouvel outils de reconnaissance faciale basé sur des algorithmes. Juste avant le «tag», Facebook sera capable de nommer une personne, même si son visage n'est pas entièrement visible. L'algorithme développé par le Lab s'appuie sur les caractéristiques de l'individu, telles la coiffure, la corpulence, ou encore les vêtements.

Dans un test réalisé sur 40 000 photos FlickR, le taux de reconnaissance sur les visages – visibles ou non a atteint 83%. «Les gens ont des caractéristiques spécifiques même si vous les regardez de dos. Par exemple, vous pouvez reconnaître Mark Zuckerberg de dos parce qu'il porte toujours un T-shirt gris», explique Yann Le Cun cité par New Scientist.

Le bénéfice d'une telle fonctionnalité pour Facebook est d'entrer un peu plus dans la vie privée de ses utilisateurs. Ceux-ci pourraient être prévenus s'ils apparaissent même de manière peu visible sur une photo, et avant que celle-ci soit publiée et partagée. Une option qui accompagne ainsi Facebook Moments, la nouvelle application mobile qui permet d'organiser ses albums privés entre amis, mais qui n'est pas encore disponible en Europe. Bruxelles attend en effet que l'Américain donne des garanties sur la possibilité à l'utilisateur d'accepter ou non la reconnaissance faciale.

A l'inverse, pour les utilisateurs qui se cacheraient le visage pour ne pas apparaître, ou pour les passants dans la rue, la question du droit à la vie privée se pose. Au vu de l'efficacité de l'algorithme, et alors que chaque jour, plus de 350 millions de photos sont postées sur Facebook, rares sont ceux qui pourront y échapper.

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Facebook va pouvoir reconnaître une personne, même de dos
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers
Libra: après les polémiques, quelle trajectoire pour le projet de Facebook?