Actualité

Sony et Honda s’allient pour commercialiser de nouveaux véhicules électriques en 2025

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le géant de l’électronique Sony et le constructeur automobile Honda ont annoncé vendredi leur intention de former une « alliance stratégique » pour développer et produire des véhicules électriques et les commercialiser à partir de 2025. Les deux groupes japonais prévoient de fonder une coentreprise dès cette année pour développer et vendre des « véhicules électriques à batterie à haute valeur ajoutée » et fournir ensemble des services de mobilité, selon un communiqué commun.

Cette nouvelle entreprise doit concevoir, développer et vendre les véhicules électriques, mais Honda sera chargé de fabriquer le premier modèle dans ses propres usines, selon le communiqué. Sony va pour sa part développer une plateforme dédiée aux services de mobilité. « A travers cette alliance avec Honda, qui a accumulé une importante expérience mondiale et des prouesses dans l’industrie automobile pendant de nombreuses années », Sony « souhaite développer sa vision consistant à faire de l’espace de la mobilité un espace émotionnel », a commenté son PDG Kenichiro Yoshida, cité dans le communiqué.

« Bien que Sony et Honda aient de nombreux points communs historiques et culturels, nos domaines d’expertise technologique sont très différents. C’est pourquoi je crois que cette alliance, en combinant les forces de nos deux entreprises, offrira de grandes possibilités pour le futur de la mobilité », a estimé pour sa part Toshihiro Mibe, directeur général de Honda. Le groupe automobile japonais, l’un des pionniers mondiaux des véhicules à pile à combustible, s’est fixé l’an dernier un objectif ambitieux de 100% de ventes de véhicules électriques dans le monde entier d’ici 2040, et des investissements colossaux en recherche-développement sur six ans.

Une nouvelle filiale, « Sony Mobility »

Honda avait à cette occasion annoncé vouloir porter la part de ses véhicules électriques (fonctionnant avec des batteries électriques ou à l’hydrogène) à 40% d’ici 2030, 80% d’ici 2035 et 100% d’ici 2040 en Amérique du Nord et en Chine. Il est par ailleurs déjà partenaire du géant américain General Motors dans les nouvelles technologies automobiles, dont les véhicules autonomes.

Sony ne cachait pas depuis plusieurs années son envie grandissante de devenir un acteur à part entière du marché automobile, auquel il fournit déjà des capteurs d’images, des équipements audiovisuels et autres produits de haute technologie. Le groupe avait fait sensation au salon CES de Las Vegas en janvier 2020 en dévoilant un concept de voiture électrique baptisé « Vision S », avec des équipements de conduite autonome. Toujours au CES de Las Vegas, il avait présenté en janvier de cette année un nouveau prototype de sa Vision S et annoncé la création pour le printemps 2022 d’une nouvelle filiale, « Sony Mobility », pour « explorer la possibilité d’investir le marché des véhicules électriques ».

Dans le monde entier, les constructeurs automobiles tentent de prendre le virage de l’électrique, alors que de nombreux pays renforcent leurs objectifs en matière de réduction d’émissions de CO2. Le succès spectaculaire de l’américain Tesla sur ce segment a entraîné une vague de nouveaux arrivants sur le marché automobile, convoité par de nombreuses start-up comme par des géants technologiques comme Alphabet (Google), Amazon et Apple.

Bouton retour en haut de la page
Sony et Honda s’allient pour commercialiser de nouveaux véhicules électriques en 2025
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media