Recruter
ActualitéBeautyTechBusinessLes Experts

Spécial BeautyTech US: 6 entrepreneurs à suivre à Los Angeles

Par Laurence Faguer, experte retail FrenchWeb

EN BREF

  • Jeudi dernier à Los Angeles, 1er meet up de la communauté @beautyTechLA animé par Zack Parker , fondateur et CEO de LÜK Network.
  • En Guest Speaker,  Odile Roujol, ancienne CEO de Lancôme, et  l’experte BeautyTech de la Silicon Valley que l’on connait, créatrice de la 1ère communauté mondiale autour de la beauté, BeautyTech  (à ce jour 11 chapter et 1500+ founders & funders connectés à travers le monde entier), et de Fab Co Creation  (“We are company builders offeringoperational support for accelerated Growth”).
  • Le succès de @BeautyTech tient à son format unique. C’est un véritable movement mondial, une réponse attendue par cette nouvelle vague d’entrepreneurs – et d’investisseurs ! –  Direct to Consumer de la BeautyTech, “We empower people to find their Best Self” peut-on lire dans le Manifesto de la communauté.  “We are purpose and data-driven founders. We create value. We build impactful companies. We are the Fashion and BeautyTech community. Join the movement!
  • Autre caractéristique de ces entrepreneurs de L.A. , invités des 2 panels : dans cet état la Californie qui a donné naissance aux plus grandes plateformes, ils sont Data-driven, bien-sûr, mais aussi Mission-driven : ils se soucient de diversité et veulent avoir un impact sur la planète – et sur notre corps, en n’utilisant que des ingrédients naturels.
  • On va a parlé Influencer analytics, Marketplace, UGC, Conscious Consumption et Sustainable Beauty as a lifestyle. Et toutes les nouvelles manières de découvrir et d’acheter la beauté à L.A. Demain partout ailleurs.

DANS LE DÉTAIL

Où mieux qu’à L.A. pour repérer les tendances BeautyTech that rocks ?  Si New York a vu naître Glossier et vient d’accueillir à Times Square le nouveau  – et premier magasin ! – CoverGirl après 60 d’existence de la marque, si San Francisco règne en champion de la tech et la data, c’est à Los Angeles qu’est née Ipsy, la plateforme surfant sur le succès de YouTube et le phénomène des influenceurs, et qui s’est donnée comme mission d’inciter les personnes du monde entier à exprimer leur “unique beauty” (un courant dans lequel, au rayon capillaire, le californien Aquis Hair excelle avec son mouvement #hairstrong).

Direction Los Angeles donc, pour le premier meet-up de la communauté @beautyTechLA

 

Source : BeautyTech

Le maître de cérémonie était  Zack Parker, serial entrepreneur. Sa startup actuelle, LÜK, regroupe toutes les agences de talents professionnels en un seul lieu afin de créer un guichet unique pour réserver ces personnes – des modèles, photographes, stylistes, coiffeurs et maquilleurs, etc., oeuvrant pour les secteurs de la mode et de l’entertainment. Parmi les clients : Anastasia Beverly Hills, Neutrogena, Dermalogica, Rachel Zoe, Target, Aria Hotels et Corona.

 

 

Meet up : 17 Janvier dans les bureaux de LÜK Network’s – Downtown Los Angeles: 1052 S Olive St, Los Angeles, CA 90015, from 6 to 9 PM. Avec le concours de la Silicon Valley Bank et de Robert Walters, cabinet de recrutement international.

Suivre @BeautyTechLA sur Twitter 

 

GUEST SPEAKER : Odile Roujol

Odile Roujol – Founder BeautyTech community, Founder Fab Co-Creation Studio

Odile réside à San Francisco et connait tout de l’écosystème Tech, Investors et Lifestyle brands de la Bay Area,  et pourtant elle reconnait à L.A. une certaine suprématie : “Los Angeles est la ville qui va nous surprendre sur les années à venir” explique Odile Roujol.” Elle mixe talents créatifs, tech, entrepreneurs lifestyle et est à l’aise nativement avec l’influence. L.A. rassemble des communautés qui se soucient du futur et de notre impact. Je compte y passer très souvent en 2019!

PANEL 1

Influencer marketing: How to work well with micro-Influencers?

Lorsque les marques travaillent avec des influenceurs, elles recherchent des résultats solides. Après s’être entichés de celebrities et méga influenceurs ( et avoir beaucoup dépensé), un grand nombre de marques réalisent que l’important est moins le nombre de followers que l’engagement de la communauté vis-à-vis de l’influenceur. Entre un micro-influenceur à la communauté restreinte mais composée de passionnés qui s’intéressent vraiment au contenu de l’influenceur et un mega influenceur à la communauté plus diluée, qui choisir ?  Ce sera le thème de ce premier panel.

 

Modérateur :  

 

Alaina Hartley est investisseur au sein de  chez Greycroft,  une importante société de capital de risque spécialiste des secteurs Internet et téléphonie mobile.

 

 

 

Entrepreneurs : 

 

Conor Begley, est le co-fondateur of Tribe Dynamics, entreprise basée à San Francisco spécialiste de la mesure de l’engagement des marques lifestyle dans les médias sociaux. Avec sa technologie propriétaire unique, Tribe Dynamics écoute les conversations en ligne les plus impactantes et répond à la question : “ Quelle part de chiffre d’affaires est directement attribuable à mon marketing d’influence online ?”

 

 

 

Lucy Quick est agent chez Freedom Models, une agence de mannequin basée à Los Angeles dont la particularité est de  représenter également un large éventail d’influenceurs.

 

 

 

 

 

Camille Vizzavona Eddera, est la co-fondatrice et CEO de Birthstone Scents, une ligne de douze parfums talisman qui s’inspire de l’univers des pierres précieuses.

Depuis la nuit des temps, chaque mois de l’année est associé à une pierre précieuse. Les cultures anciennes croyaient que le port d’une pierre précieuse pendant le mois qui lui était assigné augmentait ses pouvoirs. Chaque parfum Birthstone Scents a été infusé avec sa pierre précieuse pour un cycle lunaire complet afin d’exploiter le pouvoir de la pierre pour guérir et protéger. La ligne est exclusivement composée d’ingrédients naturels. Les parfums sont non-toxiques, durables, cruelty free, sans paraben, sans phtalate, sans sulfate.

 

PANEL 2

Production disruption: How to scale your production? Outsourced vs. in-house?

La légende veut que toute l’aventure entrepreneuriale démarre dans un garage ou sur la table de la cuisine familiale. Mais après ? Quand le succès est là et qu’il s’agit de produire en grande quantité, assurer la montée en puissance et garantir un niveau de qualité constant, les questions affluent. Parmi elles : où faut-il produire : en interne ou en faisant appel à la sous-traitance ? Venant d’horizons différents, le panel aura surement à coeur de défendre des points de vue divergents.

 

Modérateur :

 

 

Stephanie Pal est Senior Consultant chez Robert Walters, un cabinet de recrutement international de chasse de tête, présent dans 65+ bureaux à travers le monde.

 

 

 

Entrepreneurs : 

 

 

 

Katherine Ramos , CEO de Rituel de Fille, a cofondé la marque avec ses deux soeurs.

Rituel de Fille est une nouvelle vision de la beauté, inspirée par le côté magique des ingrédients naturels, où le pigment est élémentaire, cérémoniel et puissant. Les rouges à lèvres, fards à paupières et blushes de Rituel de Fille sont tous fabriqués in home pour livrer une couleur unique, audacieuse et durable, tout en répondant à des normes rigoureuses. Tous les pigments, huiles et cires soigneusement sélectionnés sont là pour une raison précise – la marque n’utilise rien de superflu.

 

Morgan Kaptain est Business Development chez Roberts Beauty, un fournisseur leader spécialisé la conception d’emballages créatifs, en stock ou sur mesure, pour l’industrie cosmétique.

 

 

 

 

 

Angel Anderson est la CEO et fondatrice de Nailsnaps, une plateforme mobile/sociale qui permet, à partir d’images sociales, de se créer à la maison des ongles personnalisés d’une qualité équivalente à celle d’un salon de manucure, en quelques minutes seulement. Les vernis à ongles sont non toxiques et ne nécessitent pas de temps de séchage.

Le système NailSnaps, breveté et primé par de nombreux awards, est en train de disrupter l’industrie des ongles, un marché  de 8,5 milliards de dollars, en proposant la meilleure façon de créer, partager et porter des ongles personnalisés.

 

SUIVRE BeautyTechLA sur Twitter 

POUR EN SAVOIR PLUS

@BeautyTechSF @BeautyTechParis@BeautyTechLA@BeautyTechNY,  @BeautytechTokyo@beautytechseoul,@BeautytechChina  @BeautytechLondon  et @beautytechindia @BeautyTechBR

La correspondante

Laurence Faguer est une marketeuse et entrepreneuse «go-between» France et États-Unis, fondatrice de Customer Insight.

A la demande d’entreprises françaises, elle repère en personne les innovations en digital, mobile et retail aux États-Unis, avant qu’elles ne soient connues en France, puis les aide à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve sur le marché américain.

Laurence est experte US pour FrenchWeb qui reprend de temps à autre des articles de son blog.

 

Plus d'infos

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This