AcquisitionActualitéBusinessEuropeFoodTechInvestissements

FoodTech: Just Eat s’offre la plateforme technologique Flyt pour 25 millions d’euros

Le Britannique Just Eat, spécialisé dans la commande de plats en ligne, a fait l’acquisition de la plateforme technologique Flyt pour 22 millions de livres (environ 25 millions d’euros). Flyt est une plateforme logicielle qui aide les restaurants et les fournisseurs à intégrer leurs systèmes de points de vente à des services tiers.

«L’intégration de ces services améliore l’expérience client du restaurant et sa propre efficacité opérationnelle. La plateforme technologique de Flyt élimine le besoin de processus de restauration manuels, réduit les temps d’attente des livreurs dans les restaurants et élimine les erreurs humaines dans le traitement des commandes», explique l’entreprise fondée en 2013. Celle-ci revendique plus de 3 000 restaurants clients dont d’importantes marques comme KFC, Tim Hortons ou encore Nando’s.

100 000 restaurants partenaires dans 12 pays

Avant cette opération, Just EatApple-converted-space »> détenait une participation minoritaire de 8% dans l’entreprise Flyt. Celle-ci  continuera à fonctionner comme une plateforme et une marque autonomes. Ses fondateurs, Tom Weaver et Chris Evans, resteront à la tête de l’entreprise. Via cette acquisition, le groupe britannique souhaite accélérer le développement de la technologie de Flyt et offrir ses services à un plus grand nombre de restaurants via ses propres partenaires.

Ce rachat intervient dans un contexte particulier pour Just Eat qui vient d’annoncer le départ immédiat de son directeur général, Peter Plumb, quelques mois après avoir été retiré du prestigieux indice FTSE-100 de la Bourse de Londres. En effet, l’entreprise en plein essor ces dernières années doit maintenant faire face à la concurrence accrue engendrée par des acteurs comme Deliveroo ou encore Uber Eats. Sous l’impulsion de Peter Plumb, Just Eat avait a ainsi engagé d’importants investissements, notamment pour développer son propre réseau de livreurs afin de pouvoir élargir sa gamme de restauration proposée sur son site, alors que le groupe avait au départ surtout servi d’intermédiaire entre les clients et des restaurants disposant de leurs propres coursiers.

L’opération de 22 millions de livres a été financée en utilisant les ressources de trésorerie existantes du groupe qui revendique 100 000 restaurants partenaires et 25 millions de clients à travers les 12 pays dans lesquels il opère (Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, France, Norvège…).

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Just Eat
FoodTech: Just Eat s’offre la plateforme technologique Flyt pour 25 millions d’euros
Innover comme une DNVB : les clés de la réussite
Tilak Healthcare lève 7 millions d’euros pour mettre les jeux vidéo au service de la santé visuelle
Quel avenir pour le travail hybride?
Self-stockage: YouStock lève 3,7 millions d’euros auprès d’Amavi Capital
Intel s’allie à la startup française SiPearl pour développer le supercalculateur européen
CarTech : face à Vroomly, Idgarages lève 8 millions d’euros