AcquisitionActualitéBusinessFoodTechInvestissements

FoodTech: Just Eat s’offre la plateforme technologique Flyt pour 25 millions d’euros

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le Britannique Just Eat, spécialisé dans la commande de plats en ligne, a fait l’acquisition de la plateforme technologique Flyt pour 22 millions de livres (environ 25 millions d’euros). Flyt est une plateforme logicielle qui aide les restaurants et les fournisseurs à intégrer leurs systèmes de points de vente à des services tiers.

«L’intégration de ces services améliore l’expérience client du restaurant et sa propre efficacité opérationnelle. La plateforme technologique de Flyt élimine le besoin de processus de restauration manuels, réduit les temps d’attente des livreurs dans les restaurants et élimine les erreurs humaines dans le traitement des commandes», explique l’entreprise fondée en 2013. Celle-ci revendique plus de 3 000 restaurants clients dont d’importantes marques comme KFC, Tim Hortons ou encore Nando’s.

100 000 restaurants partenaires dans 12 pays

Avant cette opération, Just EatApple-converted-space »> détenait une participation minoritaire de 8% dans l’entreprise Flyt. Celle-ci  continuera à fonctionner comme une plateforme et une marque autonomes. Ses fondateurs, Tom Weaver et Chris Evans, resteront à la tête de l’entreprise. Via cette acquisition, le groupe britannique souhaite accélérer le développement de la technologie de Flyt et offrir ses services à un plus grand nombre de restaurants via ses propres partenaires.

Ce rachat intervient dans un contexte particulier pour Just Eat qui vient d’annoncer le départ immédiat de son directeur général, Peter Plumb, quelques mois après avoir été retiré du prestigieux indice FTSE-100 de la Bourse de Londres. En effet, l’entreprise en plein essor ces dernières années doit maintenant faire face à la concurrence accrue engendrée par des acteurs comme Deliveroo ou encore Uber Eats. Sous l’impulsion de Peter Plumb, Just Eat avait a ainsi engagé d’importants investissements, notamment pour développer son propre réseau de livreurs afin de pouvoir élargir sa gamme de restauration proposée sur son site, alors que le groupe avait au départ surtout servi d’intermédiaire entre les clients et des restaurants disposant de leurs propres coursiers.

L’opération de 22 millions de livres a été financée en utilisant les ressources de trésorerie existantes du groupe qui revendique 100 000 restaurants partenaires et 25 millions de clients à travers les 12 pays dans lesquels il opère (Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, France, Norvège…).

Bouton retour en haut de la page
Just Eat
FoodTech: Just Eat s’offre la plateforme technologique Flyt pour 25 millions d’euros
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media