ActualitéHealthcareServicesStartup du jourTech

La start-up du jour : Unooc, un comparateur de prix pour les pharmacies

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Unooc, une start-up toulousaine fondée par Nicolas Michel et Nicolas Richard en mars 2013. Son objectif : proposer aux internautes la comparaison des prix de médicaments commercialisés chez les pharmacies en ligne ou physiques. Plus de détails avec Nicolas Michel.

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

nicolas-michel-unoocNicolas Michel : L’idée d’Unooc est venue au départ comme un simple besoin personnel afin de comparer les prix des médicaments vendus en ligne. C’est un service qui n’existait pas. L’utilisation d’un moteur de recherche comme Google ne permet pas de garantir que l’on tombe sur un site sérieux, mais simplement sur un site bien positionné. Et même s’il est sérieux, ses prix sont-ils intéressants ?

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Au besoin de trouver son médicament au meilleur prix – et surtout en toute sécurité. Les sondages le disent, les Français sont intéressés par la vente en ligne de médicaments pour le prix attractif, mais en ont peur à cause des contrefaçons sur lesquelles ils pourraient tomber. Unooc assure de trouver un prix parmi les plus bas du marché, et uniquement dans les pharmacies qui ont une officine physique. Le médicament est donc exactement le même que celui que l’on achèterait au comptoir.

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous proposons des services pour amener des clients aux pharmacies en ligne et physiques : mise en avant de produits, études de marché… Nous travaillons sur différentes pistes selon les remontées de nos partenaires avant de mettre en place un modèle gagnant-gagnant. Il faut savoir que la loi interdit aux pharmacies en ligne de rémunérer comparateurs et moteurs de recherche pour le référencement.

Qui sont vos compétiteurs ?

Les compétiteurs que nous craignons le plus sont les comparateurs déjà existants et établis sur d’autres domaines, qui pourraient s’intéresser aux médicaments : ils disposent de moyens de communication supérieurs aux nôtres.

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Nous ne sommes pas une place de marché : nous n’effectuons aucune vente à nos utilisateurs, mais les redirigeons vers nos partenaires. Ces places de marché, selon la législation actuelle, ne peuvent pas traiter de médicament. Aujourd’hui, il s’agit plus de partenaires potentiels que de concurrents, même s’il y a une certaine forme de comparaison entre fournisseurs sur ces plateformes.

Nicolas-Ricard-unooc-Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

La plus grosse problématique dans notre développement est la loi encadrant la vente en ligne des médicaments. Elle interdit aux pharmaciens de rémunérer les moteurs de recherche et comparateur de prix. Nous avons donc dû imaginer d’autres sources de revenus. La frilosité des pharmaciens face à toute forme de “publicité” a aussi été difficile à surmonter.

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Notre principal atout est de travailler en collaboration avec les pharmaciens depuis le début. Nous passons beaucoup de temps à travailler avec eux et à les accompagner dans l’aventure du e-commerce. Nous sommes très soucieux de respecter le cadre de travail des pharmaciens.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Un chef d’entreprise nous a dit un jour que le meilleur commercial d’une start-up est son fondateur. Depuis, les choses ont avancé à un rythme bien plus soutenu.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Xavier Niel, aussi bien pour sa réussite en apportant des services innovants et permettant aux consommateurs de réaliser des économies, que pour son soutien ensuite des jeunes pousses continuant dans cette voie.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateurs : Nicolas Ricard et Nicolas Michel

Date de création: mars 2013

Société basée à : Toulouse (éspère bientôt intégrer le CampingToulouse lié à la TIC Valley)

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This