ActualitéEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fonds

Stratumn : le Plug & Play de la blockchain lève 7 millions d’euros

La blockchain intéresse non seulement les FinTech, mais également de nombreux autres secteurs qui pourraient y trouver des débouchés. Encore faut-il créer des applications concrètes…

C'est justement le créneau de Stratumn, une start-up parisienne qui développe une plateforme permettant aux développeurs de créer des applications reposant sur la blockchain, même s'ils ne disposent pas de connaissances spécifiques. Elle parle même de «Blockchain­ as ­a ­service» dans le sens où elle prend à sa charge la complexité issue de cette technologie.

Depuis la bêta privée lancée en février 2016, Stratumn a fait son chemin, tout d'abord avec une première levée de  600 000 euros auprès d’Otium Venture et de business angels, dont Éric Larchevêque, fondateur de la start-up Ledger

Stratumn vient d'annoncer un nouveau tour de table de 7 millions d'euros notamment auprès d'Open CNP, le programme de capital-risque de CNP Assurances, Otium Venture, Nasdaq et Digital Currency Group.

Pour Magali Noé, Chief Digital Officer de CNP Assurances, «la technologie blockchain promet de fiabiliser les processus et de fluidifier l'échange d'information dans des consortiums. Nous souhaitons en développer l'utilisation avec nos partenaires et les acteurs du secteur de l'assurance grâce à la technologie Proof of Process développée par Stratumn. Cet investissement fait partie des 100M€ que CNP Assurances alloue sur 5 ans aux startups par le biais du programme Open CNP, et constitue le 4ème investissement d'Open CNP à ce jour.»

Basée à Paris, l'entreprise a été lancée par Richard Caetano, Stephan Florquin, François Dorléans et Sébastien Couture.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Stratumn : le Plug & Play de la blockchain lève 7 millions d’euros
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link