AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessDivertissementEuropeInvestissementsMedia

Streaming : le franco-américain Streamroot racheté par CenturyLink dans un marché en forte croissance

En 2015, Pierre-Louis Théron, cofondateur du spécialiste franco-américain de la diffusion de vidéo en ligne et de l’anti-buffering Streamroot nous expliquait que son entreprise n’avait pas vocation à remplacer les content delivery networks (CDN). Il les voyait davantage comme des partenaires potentiels avec lesquels la start-up pourrait « faire face aux problématiques de coûts d’infrastructure, et de qualité de service, problématiques clés pour le marché de la vidéo en ligne d’aujourd’hui et de demain ». Aujourd’hui, c’est chose faite : le CDN américain et spécialiste de l’edge computing CenturyLink a racheté Streamroot pour un montant non dévoilé. Le principal objectif pour l’opérateur de télécommunications : améliorer l’expérience utilisateur de ses clients, surtout pendant les heures de pointe du trafic internet.

Streamroot avait levé 3,2 millions de dollars en septembre 2017 auprès de Partech Ventures, Techstars Venture Capital Fund, Verizon Ventures et R/GA. Fondé en 2014 par les Français Pierre-Louis Théron, Nikolay Rodionov et Axel Delmas à la suite de la fermeture des plateformes MegaVideo et MegaUpload, l’entreprise a développé une technologie reposant sur le peer-to-peer qui réduit la bande passante nécessaire au streaming vidéo. L’entreprise, basée aujourd’hui à New York et à Paris, revendique aujourd’hui 20 millions de sessions vidéos servies par jour partout dans le monde. Parmi les entreprises qui utilisent la technologie figurent France Télévisions, TF1, Canal +, Dailymotion ou encore Eurosport.

Internet compte toujours plus d’utilisateurs dans le monde (3,5 milliards aujourd’hui) et les services de streaming vidéo tels que Netflix, Amazon Prime Video, OCS, HBO ou Canal Play voient leurs bases d’utilisateurs gonfler. Et donc leurs coûts de bande passante et les risques de buffering aussi. En rachetant Streamroot, CenturyLink, qui s’adresse autant aux particuliers qu’aux entreprises, souhaite améliorer son offre de diffusion de vidéos et de contenus statiques dans les zones à bande passante limitée.

Plus de la moitié du trafic internet passerait aujourd’hui par des CDN et il ne devrait pas ralentir dans les prochaines années. Il devrait au contraire connaître une forte augmentation, selon une étude de Research for Markets. Grâce au succès du cloud computing, les opérateurs de CDN devraient, eux aussi, connaître une forte croissance dans les années à venir. Après un taux de croissance annuel composé de 32,65 % ces quatre dernières années (3,2 millions de dollars en 2015 et 7,5 millions de dollars en 2018), le marché des CDN pourrait valoir jusqu’à 30,9 millions dollars en 2023.

Streamroot : les données clés

Fondateurs : Pierre-Louis Théron, Nikolay Rodionov, Axel Delmas
Création : 2014
Siège social : New York
Effectifs : 30
Secteur : Media, divertissement
Marché : technologie reposant sur le peer-to-peer qui réduit la bande passante nécessaire au streaming vidéo
Concurrents : Peer5, Viblast, Edgemesh


Financement : 5,9 millions de dollars auprès de Verizon Ventures, Partech, R/GA Ventures, Techstars, Bpifrance, Walnut Venture Associates, Jean-David Blanc, Cherrystone Angel Group, Right Side Capital Management

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Streaming : le franco-américain Streamroot racheté par CenturyLink dans un marché en forte croissance
La startup Luko lève 20 millions d’euros pour dévelloper son assurance habitation en Europe
[FW Radar] IoT : TrackAp veut sécuriser les flottes de vélos en Europe
La startup Lalilo lève 5 millions d’euros pour sa solution de lutte contre l’échec scolaire
TikTok se lance à son tour dans le commerce social
[DECODE] La publicité, prochain grand levier de croissance d’Amazon
FrenchWeb, BiiG, Netwave : focus sur les offres d’emploi du jour
Copy link