ActualitéTech

[Syntec Top250] Les éditeurs de logiciels ont créé 10 000 emplois en deux ans

Le Syntec Numérique organisait hier sa quatrième édition du Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels à la Chambre de commerce et d’industrie de région Paris – Île-de-France. Plusieurs prix ont été remis à quatre start-ups françaises : Scality dans la catégorie « innovation », Intersec pour l’ « international », Focus Home Interactive pour les « jeux vidéo » et FinalCAD pour le « prix du public ».

En 2013, le secteur a généré 9,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en croissance de 6% malgré un contexte économique difficile selon l’étude réalisée par EY pour l’occasion. Le secteur reste cependant fortement concentré puisque 76 % du chiffre d’affaires est réalisé par 7 % des entreprises. Preuve de l’évolution du métier, 17% des revenus sont désormais générés en Saas, c’est à dire via une commercialisation sous forme de service.

Dans ce contexte, la R&D est l’un des principaux moteurs de croissance et constitue l’un des ADN du secteur puisque 20% du chiffre d’affaires est investi en recherche et développement dans les sociétés de moins de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, et 13% au-dessus. Dans ce contexte, le crédit impôt recherche est plus que jamais plébiscité (79 % des interlocuteurs de l’étude y ont eu recours), mais dans 34 % des cas, il y a eu un contrôle fiscal selon l’étude.

Au final, en deux ans, plus de 10 000 emplois nets ont été créés, pour un total de 107 437 actifs. Une tendance qui devrait se poursuivre puisque 75% des entreprises interrogées par le cabinet EY ont l’intention de recruter. Parmi les compétences les plus recherchées, les développeurs cristallisent à eux seuls 68% des profils souhaités.

[PUBLIREPORTAGE]

Bouton retour en haut de la page
[Syntec Top250] Les éditeurs de logiciels ont créé 10 000 emplois en deux ans
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé