ActualitéMarketing & Communication

Synthesio, seul Français dans le Who’s Who de Gartner

 Le spécialiste de l’e-reputation vient aussi d’être retenu dans le programme du gouvernement anglais Future Fifty.

Le Français Synthesio, spécialiste de l’e-réputation vient de rentrer dans le classement du « Who’s Who » de Gartner dans la catégorie Social Analytics, alors que seules 17 entreprises en font parties, dont 2 européennes. Elle devient de facto la seule française du classement.

Comme le précise la société américaine de conseil et de recherche spécialisée dans les technologies de l’information, ce rapport recense 17 vendeurs de solutions d’analyse des interactions sur les médias sociaux.

Gartner

Synthesio côtoie ainsi de très grandes entreprises comme Adobe, IBM, Opera Solutions, Oracle, Salesforce.com… Une récompense prestigieuse pour la start-up qui a été fondée en 2006 par Loïc Moisand et Thibault Hanin alors qu’ils venaient tout juste d’être diplômés de l’ESSEC. La start-up avait par la suite décroché la première place au concours Tremplin Entreprises organisé par le Sénat et l’ESSEC dans la catégorie « Internet et Services » en 2007.

« Nous sommes très fiers d’être reconnus par Gartner qui est une vraie référence de notre industrie. Cette distinction vient récompenser tous les efforts poursuivis par les équipes de devenir une entreprise technologique véritablement tournée vers l’international » déclare Thomas Le Gac, contacté par FrenchWeb.

Autre bonne nouvelle: Synthesio a également été sélectionné par le gouvernement britannique pour faire partie du programme Future Fifty dont l’objectif est d’aider 25 entreprises prometteuses à forte croissance afin d’améliorer la compétitivité de l’économie du pays. « Cela nous encourage à poursuivre le développement de nos quatre bureaux à Paris, Londres, New York et Singapour afin d’être présents au plus près des besoins des grandes entreprises» ajoute M. Le Gac.

Future Fifty

Synthesio, qui a ouvert un bureaun à New York il y a quelques mois, entend poursuivre son internationalisation, avec deux nouveaux bureaux en 2012 à Austin, et Singapour [lire notre article : L’aventure internationale de Synthesio].

Thomas Le Gac, ancien d’Orange pendant 15 ans et qui a notamment développé la marque Sosh, a été nommé au poste de Directeur Général France de Synthesio en 2012. FrenchWeb a eu le plaisir de l’interviewer avec Loïc Moisand, le co-fondateur:

  • Chiffre d’affaires : 2,7 millions en 2011, 5 millions en 2012, dont 70% à l’international
  • Croissance consolidée : 100% en 2012
  • Effectifs : 50 personnes
  • Synthesio travaille dans plus de 50 langues différentes
  • Ses services sont délivrés dans 190 pays
  • Synthesio travaille pour 150 clients grands comptes, dont Nissan, Microsoft et Johnson & Johnson

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Synthesio, seul Français dans le Who’s Who de Gartner
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?