ActualitéTech

Tablettes : fort ralentissement du marché prévu en 2014

Le marché mondial des tablettes devrait poursuivre sa croissance, mais celle-ci devrait être nettement moins forte cette année selon IDC. Plus précisément, il devrait connaître une progression de 7,2% en 2014, contre 52,5% en 2013. L’une des causes principales est le déclin de l’iPad, affirme le cabinet, dont les ventes devraient s’affaisser de 12,7% cette année.

Les ventes de tablettes fonctionnant sous Android devraient croître de 16%, et celles sous Windows de 67,3% (pour une part de marché nettement plus faible). Au final, les différents constructeurs devraient écouler 235,7 millions d’appareils dans le monde.

« Le marché des tablettes continue d’être influencé par quelques grandes tendances (…). Au début, il était attendu que les cycles de vie des tablettes devaient ressembler à ceux des smartphones, avec un remplacement intervenant tous les 2-3 ans. A la place, ce qui s’est passé, c’est que de nombreux propriétaires de tablettes conservent leurs appareils pendant plus de 3 ans et, dans certains cas, plus de 4 ans. Nous pensons que les deux facteurs principaux de ces cycles de vie plus longs que prévus sont le support logiciel pour les produits plus anciens, en particulier au sein d’iOS, et l’utilisation accrue des smartphones pour une variété de tâches informatiques » explique-t-on.

graph

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Tablettes : fort ralentissement du marché prévu en 2014
TravelTech: GetYourGuide lève 114 millions d’euros auprès de Searchlight Capital et SoftBank
Ciblage publicitaire: Apple défend ses nouvelles restrictions après une plainte déposée en France
Résultats trimestriels: les GAFA, toujours plus forts malgré les critiques?
Après les sanctions contre Huawei, Samsung affiche des résultats exceptionnels
Avec 10,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, Orange confirme ses objectifs en dépit de la crise
Jeux mobiles: la licorne Scopely lève 340 millions de dollars auprès de Wellington Management