AcquisitionActualitéAfriqueBusinessInvestissementsMarketing & CommunicationMoyen Orient

Teads s’empare de Buzzeff pour mettre le cap sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

Pour Teads, l’avenir ne passe pas seulement par l’Europe et les États-Unis. Après avoir concentré ses efforts outre-Atlantique au cours de ces dernières années, l’entreprise française spécialisée dans la vidéo publicitaire en ligne entame l’année 2019 avec l’ambition de conquérir de nouveaux marchés. Dans ce cadre, la société, tombée dans le giron d’Altice en 2017 pour 285 millions d’euros, annonce le rachat de Buzzeff, spécialiste de la publicité en ligne au Moyen-Orient et en Afrique. Dans ce cadre, Buzzeff va être intégré au sein d’une nouvelle entité, baptisée «Teads MENA», qui disposera d’antennes stratégiques à Dubaï (Teads Moyen-Orient) et à Casablanca (Teads Afrique du Nord). Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2011 par Jérôme Mouthon, Buzzeff occupe le même segment que Teads au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. A ce jour, ce fournisseur de solutions publicitaires en ligne basé à Dubaï revendique un portefeuille de 400 marques et 1,5 milliard de pages vues par mois. Les services de brand-safety et d’inventaire visible et garanti sans fraude proposés chez Buzzeff viendront compléter l’offre de Teads dans la région MENA.

Dubaï pour le Moyen-Orient, Casablanca pour l’Afrique du Nord

Buzzeff doit en effet permettre à Teads de renforcer les services de publicité en ligne destinés aux annonceurs locaux tout en élargissant leur audience internationale. «Il s’agit d’une des premières acquisitions de ce type dans le secteur de la technologie publicitaire au cours des dernières années, en particulier dans cette zone géographique, ce qui démontre l’importance du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord dans ce secteur», indique l’entreprise française. Même son de cloche chez Jérôme Mouthon, fondateur et président de Buzzeff, qui va prendre la tête de la division MENA (Middle East and North Africa) de Teads : «Dans cette région, les fusions et les acquisitions dans notre secteur d’activité ne sont pas si communes, il s’agit donc d’un événement marquant à célébrer.»

Avec ce rachat, Teads, qui a adopté l’an passé la signature «The Global Media Platform», prévoit de proposer aux annonceurs de cette zone de nouveaux services centrés sur la data, ainsi que des solutions «full-funnel» (tunnel publicitaire dans lequel un internaute s’engouffre pour être converti en client). «Non seulement nous avons renforcé notre présence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, une zone importante pour nous, mais cette nouvelle implantation nous permet d’accéder à davantage d’opportunités de croissance en étant plus proche de nos clients stratégiques. L’industrie publicitaire locale est dynamique et passionnante, et nous sommes impatients d’en devenir un acteur encore plus important dans les années à venir», explique Pierre Chappaz, co-fondateur et président exécutif de Teads. A ce jour, l’entreprise française assure toucher 1,4 milliard d’internautes dans le monde. Parmi ses clients, elle compte notamment CNN, BBC, The Washington Post, GQ, Disney, Reuters, ESPN ou encore Bloomberg.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Un commentaire

Teads s’empare de Buzzeff pour mettre le cap sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Copy link