AcquisitionActualitéEuropeTech

Tencent rachète Supercell pour plus de 8 milliards de dollars

Cela faisait déjà plusieurs semaines que des médias faisaient état de négociations autour d'une éventuelle cession de l'éditeur finlandais de jeux vidéo Supercell Oy. Cette fois-ci, l'information est confirmée : le groupe japonais SoftBank, propriétaire de la société, a annoncé être parvenu à un accord avec le conglomérat chinois Tencent, et plusieurs de ses partenaires, en vue d'une telle opération. Ces derniers s'apprêtent donc à mettre la main au portefeuille afin d'acquérir jusqu'à 84% du capital de Supercell dans le cadre d'une transaction valorisant la société aux alentours des 10,2 milliards de dollars (environ 8,9 milliards d'euros).

2,1 milliards de CA en 2015

A l'issue de cette opération importante, qui devrait être bouclée dans le courant du troisième trimestre de l'année, dans l'attente de l'accord des autorités, SoftBank précise qu'il ne détiendra plus de participations dans Supercell. Par ailleurs, le siège social de la société devrait rester à Helsinki et les équipes poursuivront leurs opérations en conservant une certaine indépendance, souligne-t-on.

Fondé en 2010, Supercell est à l'origine de nombreux jeux pour mobiles à succès, comme Clash RoyaleBoom Beach, et surtout le très populaire Clash of Clans. Avec l'ensemble de ses titres, la société revendique une centaine de millions d'utilisateurs chaque jour. En parallèle de cette communauté importante de joueurs, Supercell est également parvenu à monétiser son audience, notamment grâce à un modèle économique « freemium », qui consiste à proposer une application gratuitement auprès d'un large public afin de commercialiser des options à l'intérieur.

Une recette qui a permis à Supercell de réaliser un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros en 2015 – en dépit d'une croissance un peu plus faible qu'un an auparavant – pour un Ebitda de 848 millions d'euros. Dès 2013, SoftBank avait déjà remarqué le potentiel de l'entreprise en y prenant une première participapation pour 1,5 milliard de dollars, s'octroyant 51% de son capital, avant de monter à 73,2% l'an passé pour un montant non communiqué.

Synergies avec Tencent

Alors pourquoi SoftBank décide-t-il aujourd'hui de solder ses parts ? « J'ai beaucoup de respect pour Tencent et son leadership dans les jeux, et je crois qu'avec son engagement de respecter l'indépendance de Supercell, Tencent représente le partenaire idéal pour porter Supercell au prochain niveau », déclare dans un communiqué Masayoshi Son, le PDG de SoftBank. En réalité, ce mouvement survient alors que SoftBank a entrepris récemment d'autres grandes opérations financières, notamment avec la vente au début du mois de 7,9 milliards de dollars d'actions que le groupe détenait dans Alibaba, l'un des principaux acteurs chinois de l'e-commerce.

Dans tous les cas, avec Tencent comme nouvel actionnaire majoritaire, Supercell espère créer de nouvelles synergies dans ses activités. Le géant chinois des services Internet est déjà présent dans le secteur des jeux vidéo, en particulier via la société américaine Riot Games qui édite League of Legends. « Ce nouveau partenariat nous offre des opportunités de croissance intéressantes en Chine, où nous serons en mesure d'atteindre des centaines de millions de nouveaux joueurs par l'intermédiaire des canaux de Tencent »,  souligne Ilkka Paananen, le PDG de Supercell. Pour y parvenir, il est possible que l'éditeur finlandais puisse s'appuyer notamment sur WeChat, l'application de messagerie instantanée de Tencent qui compte plus de 762 millions d'utilisateurs.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This