ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 24/10

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Téléphone fixe : le régulateur met Orange face à ses obligations. L’Arcep estime que l’opérateur ne respecte pas son obligation de qualité de service, en tant qu’opérateur du service universel du téléphone fixe en France.

Stéphane Richard, PDG d’Orange. © Christophe Pelletier – Orange.

Pourquoi c’est important : Orange risque une sanction historique après avoir été mis en demeure par le régulateur des télécoms de respecter son obligation de qualité de service, en tant qu’opérateur du service universel du téléphone fixe en France. L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a déploré une «dégradation progressive de la qualité de service» de l’opérateur, censé proposer un service de téléphonie abordable et pour tous. C’est par un arrêté du 27 novembre 2017 que l’ancien France Télécom avait été désigné pour trois ans comme opérateur chargé de fournir les prestations «raccordement» et «service téléphonique» du service universel.

 

Nouveau départ pour le Lillois Giroptic, racheté par l’Américain OpenFrame. La société nordiste avait mis la clé sous la porte en début d’année.

Crédits : Giroptic.

Pourquoi c’est important : Alors que l’on pensait l’aventure nordiste Giroptic définitivement terminée, celle-ci reprend de l’autre côté de l’Atlantique. Contrainte de mettre la clé sous la porte en début d’année, l’entreprise lilloise, qui fait figure de pionnier sur le marché concurrentiel des caméras filmant à 360 degrés, s’apprête à retrouver un second souffle aux États-Unis. Et pour cause, la société de Richard Ollier vient d’être rachetée par la start-up américaine OpenFrame, qui développe une application permettant aux agents immobiliers de créer des vidéos pour faire visiter des logements à distance. Malgré la belle publicité offerte en 2017 par Facebook, qui avait distribué plus de 4 000 exemplaires de la caméra iO de Giroptic lors de sa conférence F8, la société lilloise n’était parvenue qu’à vendre 20 000 caméras l’an passé

 

USA : 256 millions de dollars dépensés en pubs politiques sur Facebook en 6 mois. Le groupe a publié son premier rapport sur ce sujet devenu très polémique depuis les révélations autour des manipulations politiques d’élections opérées via le réseau social.

Crédit : tuthelens / Shutterstock.com

Pourquoi c’est important : Cette archive est l’une des nombreuses initiatives lancées par Facebook depuis qu’ont été mises au jour des campagnes de manipulation politiques orchestrées notamment depuis l’étranger pendant la présidentielle américaine de 2016. Pointé du doigt par le renseignement américain, Moscou a toujours nié être derrière ces campagnes. Facebook a promis d’être plus vigilant sur l’identité des annonceurs et de mieux surveiller les tentatives de manipulation, grâce à ses systèmes d’intelligence artificielle mais aussi via le doublement, à 20 000 personnes, du nombre d’employés chargés de la sécurité. Le réseau social vient aussi de lancer une «salle de crise» («War Room») dans son siège, où une équipe est entièrement consacrée à détecter les signes suspects autour de scrutins majeurs.

 

La pépite française Platform.sh déploie sa solution cloud en marque blanche. Quelques mois après sa levée de 28 millions d’euros, Platform.sh, plateforme cloud d’hébergement d’applications web, amorce une nouvelle étape dans le déploiement de sa solution.

Crédit: Rawpixel/Unsplash

Pourquoi c’est important : La plateforme en marque blanche est construite sous la forme d’une API. Celle-ci donne notamment accès à la technologie de clonage instantané de Platform.sh et à son workflow de déploiement continu. Avec cette version, les éditeurs disposent alors d’une offre PaaS en mode service et aux couleurs de leur entreprise, comprenant l’ensemble des éléments pour la facturation et le provisioning de leur service.

 

Somalie : des entrepreneurs discutent innovation pour faire oublier la guerre. Une conférence réunissant des entrepreneurs somaliens spécialisés dans les nouvelles technologies s’est tenue cette semaine à Mogadiscio, la capitale de la Somalie.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important : La conférence de trois jours, qui a attiré des centaines d’entrepreneurs, étudiants et représentants du gouvernement, a été imaginée par un groupe de jeunes Somaliens souhaitant mettre en avant le travail de dizaines de sociétés locales du secteur. «C’est une opportunité de changer la perception négative que les gens ont de la Somalie, donner une image autre que celle de la guerre, du chaos et de la faim», assure Abdihakim Ainte, fondateur du hub somalien iRise pour l’innovation et principal organisateur de l’événement. La Somalie a sombré dans la guerre civile en 1991 et a connu depuis des conflits impliquant des milices armées, des forces étrangères et, ces dernières années, les shebabs, un groupe islamiste affilié à Al-Qaïda. Une situation qui n’a toutefois jamais découragé les entrepreneurs somaliens. Abdihakim Ainte espère que le secteur de l’innovation technologique puisse «jouer un rôle dans la reconstruction du pays et de son économie».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 24/10
La startup Luko lève 20 millions d’euros pour dévelloper son assurance habitation en Europe
[FW Radar] IoT : TrackAp veut sécuriser les flottes de vélos en Europe
TikTok se lance à son tour dans le commerce social
[DECODE] La publicité, prochain grand levier de croissance d’Amazon
FrenchWeb, BiiG, Netwave : focus sur les offres d’emploi du jour
Les auto-entrepreneurs doivent avoir accès aux négociations collectives, estime l’OCDE
Copy link