ActualitéBusinessMedia

Twitter a manqué de racheter Clubhouse pour 4 milliards de dollars

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Ces derniers mois, tandis que Clubhouse prenait de plus en plus d’envergure, Twitter envisageait d’acquérir l’application pour environ 4 milliards de dollars, selon des sources proches du dossier citées par Bloomberg. Cependant, si les négociations semblent avoir pris fin pour des raisons encore inconnues, elles ont poussé le réseau social audio à chercher des financements qui porteraient bien sa valorisation à 4 milliards de dollars.

Actuellement valorisé à environ 1 milliard de dollars, Clubhouse semble encore loin de peser une telle somme. Ce prix a peut-être fait reculer Twitter dans sa démarche d’acquisition, le réseau social possédant déjà lui-même une fonctionnalité similaire à celle de Clubhouse, Spaces. De plus, son modèle économique est toujours en train de se mettre en place. En début de semaine, Clubhouse s’associait à Stripe pour lancer « Clubhouse Payments », une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de Clubhouse de rémunérer les créateurs de contenus directement sur le réseau social. 

En développant des communautés fortes sur sa plateforme autour de « clubhousers », la startup lancée en mars 2020 ambitionne de baser son modèle économique sur la monétisation directe des créateurs plutôt que sur la publicité. Pour le moment, Clubhouse a bénéficié de 110 millions de dollars de financement, notamment auprès d’Andreessen Horowitz, ce qui lui permettra de financer ses prochaines fonctionnalités. « Ce sera la première d’une longue série de fonctionnalités qui permettront aux créateurs d’être payés directement sur Clubhouse », a confié l’entreprise.

Les concurrents se multiplient 

De son côté, Twitter a développé Spaces, qui permet comme Clubhouse de converser par audio dans des « espaces », de simplement écouter la conversation ou de prendre la parole. Lancé en bêta sur iOS en décembre dernier, le géant américain a annoncé son arrivée sur Android en mars 2021, devançant Clubhouse qui n’est présent que sur iOS, le système d’exploitation d’Apple.

Face à l’engouement suscité par l’audio en direct, les géants de la Tech ont investi dans des fonctionnalités répondant à la demande du public. Le mois dernier, le géant suédois du streaming musical Spotify a racheté Betty Labs, la société développant l’application axée sur le sport Locker Room, rivale de Clubhouse. Côté réseaux sociaux, LinkedIn a fait part de son intention de tester un chat audio sur son application, tandis que Facebook a lancé hier en test une nouvelle application inspirée du réseau social audio. Baptisée Hotline, l’application de conférences met notamment l’accent sur la possibilité de poser des questions à l’écrit, ce qui n’est pas possible sur Clubhouse.

Bouton retour en haut de la page