ActualitéEuropeHR Tech

Twitter joue les agences de recrutement avec une cinquantaine d’entreprises

Tous les twittos peuvent participer à la journée de l’emploi organisée depuis hier, et poursuivie ce mercredi, par Twitter. Pour l’occasion, la discussion #VotreJob a été lancée pour que les candidats puissent discuter avec les entreprises participantes à l’opération dans un contexte où, selon une étude réalisée par Twitter, 45% des utilisateurs de Twitter utilisent le réseau social à titre professionnel. Et selon cette même étude, près d’un tiers aurait déjà tweeté ou retweeté une offre d’emploi.

« Les internautes doivent soigner leur page Twitter, renforcer la pertinence du profil avec les bons mots clés, une photo qui reste une photo Web (pas une photo de CV), mais néanmoins propre et pas déjantée… Néanmoins, la recherche d’emploi via Twitter reste un moyen de mise en relation et il faudra aussi renvoyer vers une page plus professionnelle comme un CV en ligne, quitte à ajouter un lien vers son profil LinkedIn et Viadeo » explique Judith Tripard, consultante chez Clémentine, un cabinet de recrutement spécialiste du digital et de l’IT.

[tabs]

[tab title= »Semaine de l’Emploi dans le Numérique »]

Frenchweb organise la 3e édition de la Semaine de l’emploi dans le numérique en France, qui se tiendra du 13 au 20 avril 2015.

Cette nouvelle édition sera marquée par le TOP 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page spéciale.

[/tab]
[/tabs]

Une cinquantaine d’entreprises et d’organisations publiques participent à l’évènement parmi lesquelles figurent des acteurs du secteur de la banque et de l’assurance (Allianz France, Crédit Agricole, AXA France, BNP Paribas), du marketing et de la communication (DigitasLBi France), ou des organisations publiques (La Poste, l’Armée de l’Air, le ministère de l’Education Nationale et la police. Twitter France a créé une liste pour retrouver tous leurs tweets dans un seul et même fil.

Si LinkedIn et Viadeo sont déjà bien connus des recruteurs, l’utilisation des réseaux sociaux dont la vocation première n’est pas professionnelle revêt un intérêt pour les entreprises : le développement de leur « marque employeur », c’est-à-dire de leurs stratégies de communication pour attirer les talents.

« Un des gros avantages de ces réseaux, c’est de permettre une communication directe, franche et souple, ce qui donne l’image d’une entreprise accessible » estime Mme. Tripard. « En revanche, il est plus contraignant d’animer des comptes Facebook ou Twitter au quotidien – contrairement à LinkedIn ou Viadeo – car cela nécessite une grande réactivité, en temps réel, pour interagir avec la communauté ».

Retrouvez notre interview sur ce sujet. « Développer sa marque employeur », avec Jacques Froissant (Altaïde) :

 

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This