ActualitéAsieTransport

Uber débarque à Shenzhen, sa seconde ville en Chine

Il devra notamment affronter la concurrence de Yongche, un acteur local

Uber poursuit son expansion internationale avec l’ouverture de son service à Shenzhen, en Chine. Il s’agit de la seconde implantation dans le pays pour le spécialiste américain des véhicules avec chauffeur, qui s’était déjà lancé à Shanghai en août dernier.

<a href=UberTesla-Email-Header-V2-Gallery » src= »http://frenchweb.fr/wp-content/uploads/2013/05/UberTesla-Email-Header-V2-Gallery1.png » width= »250″ />

« Shenzhen est bien plus que ce que son titre de zone économique spéciale suggère. Elle est considérée comme […] un centre majeur pour l’innovation et la technologie » précise l’entreprise sur son blog pour justifier sa stratégie avant de préciser que des modèles Audi dotés de Wi-Fi, d’eau et de chargeurs seront à disposition des clients après une commande effectuée via un terminal iPhone ou Android.

Uber devra cependant faire face à la concurrence accrue sur place, notamment celle de Yongche, un compétiteur présent sur le même segment mais déjà actif dans une trentaine villes chinoises, ou ecore des taxis.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. J’ai un code : BP42M qui donne droit à 10€ de crédit. Comme ça vous pouvez tester UBER gratuitement pour une première petite course. Le service est vraiment meilleur que les taxis, pas de détours car vous recevez l’itininéraire emprunté par mail à la fin de la course. Vous avez le nom du chauffeur et sa photo au moment de la commande et surtout le temps d’attente n’est pas facturé !!
    Le code de parrainage : BP42M à inscrire au moment de l’inscription (je gagne 10€ de crédit par la même occasion :-))

Bouton retour en haut de la page
Uber débarque à Shenzhen, sa seconde ville en Chine
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages