ActualitéAsieLes levées de fondsTransport

Uber : le Chinois Baidu investit dans la firme californienne

MISE A JOUR LE 17 DECEMBRE 2014 : Robin Li, le président de Baidu, a confirmé que le groupe investit dans Uber. Les utilisateurs pourront notamment accéder à Uber via son application mobile de cartographie Baidu Maps.

[Article initialement publié le 12 décembre]

Alors qu’Uber a récemment bouclé un nouveau tour de table de 1,2 milliard de dollars, la société californienne de véhicule avec chauffeur pourrait lever 600 millions de dollars supplémentaires auprès d’un acteur de poids, Baidu, selon plusieurs médias, dont Bloomberg et la Radio nationale chinoise (CNR).

Uber valorisé 40 milliards de dollars

Un porte-parole du moteur de recherche chinois aurait confirmé à Bloomberg la tenue d’une conférence de presse le 17 décembre au sujet « d’un investissement avec une start-up américaine qui est maintenant un nom bien connu ».

La firme américaine multiplie les levées de fonds. Depuis son dernier tour de table, l’entreprise est désormais valorisée 40 milliards de dollars. Lors de l’officialisation, le magazine américain Fortune, se basant sur un document déposé dans l’Etat du Delaware, précisait qu’Uber était en négociation avec d’autres investisseurs pour porter cette nouvelle levée de fonds de 1,2 milliard de dollars à 1,8 milliard de dollars, soit 600 millions de dollars supplémentaires.

Dans l’empire du Milieu, le champion des VTC doit affronter une concurrence de taille, soutenue par de grands groupes. L’application de réservation de taxis Kuaidi Dache a récemment levé 700 millions de dollars, notamment auprès de Tencent. Elle revendique 5,2 millions de commandes par jour.

Déjà présent en Chine

Autre acteur de poids : Didi Dache qui couvre désormais 300 villes en Chine depuis son lancement en 2012. Alibaba, qui a récemment réalisé une introduction en Bourse record à Wall Street, a déjà investi dans la société.

Fondé en 2009 par Travis Kalanick, Uber est aujourd’hui présent dans 250 villes et une cinquantaine de pays. Alors que l’entreprise doit affronter les autorités régulatrices dans plusieurs pays, Uber est présent en Chine depuis 2013 et couvre plusieurs grandes métropoles, dont Beijing, Shanghai ou encore Guangzhou.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Uber : le Chinois Baidu investit dans la firme californienne
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager