ActualitéAmérique du nordBusinessTransport

«Uber Plus», le nouveau forfait illimité d’Uber pour retenir sa clientèle

  • La platefome de VTC va tester son programme «Uber Plus» à New York pour permettre à ses utilisateurs de bénéficier de trajets illimités en UberPOOL dans Manhattan.
     
  • Les utilisateurs d’Uber devront débourser 100 dollars pour bénéficier des trajets illimités dans les deux premières semaines d’octobre et 200 dollars pour le mois complet.
     
  • Au premier semestre 2016, Uber aurait perdu 1,27 milliard de dollars.

 

Travis Kalanick veut fidéliser la clientèle d’Uber. Dans ce sens, la plateforme de VTC s’apprête à tester en octobre son programme «Uber Plus» à New York, selon Forbes. En souscrivant à cette fonctionnalité, les utilisateurs d’Uber pourront ainsi payer à l’avance un nombre illimité de trajets UberPOOL, le service permettant de partager un VTC avec d’autres passagers allant dans la même direction.

Les utilisateurs d’Uber devront débourser 100 dollars pour bénéficier des trajets illimités dans les deux premières semaines d’octobre et 200 dollars pour le mois complet. Toutefois, cette offre ne sera pas disponible pour circuler dans l’ensemble des quartiers de New York. Pour l’heure, les trajets réalisés dans le cadre du programme «Uber Plus» resteront cantonnés à Manhattan.

Une perte nette de 1,27 milliard de dollars au premier semestre

Dès cet été, Uber a testé ce nouveau programme dans plusieurs villes américaines, à l’image de San Francisco, Seattle, San Diego, Miami, Boston et Washington. Dans ces villes, Uber ne proposait pas des forfaits intégrant des trajets illimités mais des offres tarifaires donnant accès à des déplacements à tarif réduit. Ainsi, il était possible à San Francisco de bénéficier de 20 trajets à tarif préférentiel pour 20 dollars ou de 40 voyages à tarif réduit pour 30 dollars durant le mois de septembre.

Seulement en phase de test à l’heure actuelle, «Uber Plus» constitue un moyen pour la plateforme de VTC de fidéliser ses clients, aux dépens de Lift, son principal rival outre-Atlantique. A la manière des opérateurs télécoms, Uber lance des offres forfaitaires pour étendre sa base client et ainsi éviter que celle-ci n'aille voir la concurrence. Cette initiative s’inscrit dans la stratégie d’Uber pour atteindre la rentabilité.

Dans cette optique, la start-up californienne a développé cette année une voiture autonome dans son Advanced Technologies Center de Pittsburgh. Début septembre, Uber a mis à disposition du grand public ses premières voitures autonomes dans la ville de Pennsylvanie. A terme, la société de Travis Kalanick espère ainsi remplacer ses chauffeurs par l’intelligence artificielle. Selon Bloomberg, Uber aurait perdu 1,27 milliard de dollars au premier semestre 2016.

Lire aussi : Le «virus» Uber passé au crible par Fabernovel

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This