ActualitéBusinessJeux Video

Ubisoft porte plainte pour plagiat contre Google, Apple et l’éditeur chinois d’Alibaba

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a déposé plainte contre un éditeur de jeu chinois qu’il accuse de plagiat et contre Google et Apple qui distribuent le titre mis en cause sur leurs magasins d’applications, a indiqué lundi l’entreprise à l’AFP. « Nous avons déposé plainte aux Etats-Unis contre Ejoy (également connu sous le nom de Qookka Games) concernant un jeu qui enfreint sévèrement nos droits de propriété intellectuelle », a écrit Ubisoft dans une déclaration transmise à l’AFP.

L’éditeur considère que le jeu sur mobiles Area F2, lancé début mai, est un clone du dernier opus de sa franchise Tom Clancy’s Rainbow Six: Siege, un célèbre jeu de tir (FPS) disponible depuis 2015 sur consoles et PC mais qui n’existe pas en version mobile. L’éditeur Ejoy Technology a été acquis en 2017 par le géant chinois du commerce en ligne Alibaba, dans le cadre de ses efforts pour développer sa division de jeux mobiles face au géant du secteur Tencent. Ubisoft dit avoir demandé, sans succès, la suppression de l’application des catalogues de Google et Apple.

La « réplique presque parfaite »

« Nous avons hâte de travailler avec eux pour résoudre ce problème au plus vite », a écrit le groupe. Sur le « playstore » de Google, l’application totalisait lundi plus de 5 millions de téléchargements et de nombreux commentaires de joueurs évoquaient la « réplique presque parfaite du jeu Rainbow Six Siege », « un jeu vraiment compétitif », un « très bon fps, c’est du Rainbow 6 siege à 100%, même concept, même système de combat ».

Contactés, Apple et Google n’avaient pas répondu lundi soir aux sollicitations de l’AFP. Ubisoft a enregistré lors de son exercice décalé 2019/2020 un chiffre d’affaires en baisse de 14% à 1,6 milliard d’euros en raison du décalage sur l’exercice en cours de la sortie de plusieurs titres majeurs et une perte nette de 126 millions d’euros, principalement due à une dépréciation d’actifs dans le jeu mobile.

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media