ActualitéBusinessTransport

Un Français réclame 45 millions d’euros à Uber pour avoir provoqué son divorce

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Le plaignant affirme qu’une faille technique a permis d’éveiller les soupçons d’infidélité de son épouse.
     
  • Portée devant le tribunal de grande instance de Grasse, l’affaire fera l’objet d’une première audience au mois de mars.

 

Déjà attaquée depuis de longs mois par les taxis pour concurrence déloyale ou par ses propres chauffeurs pour déclarations trompeuses, Uber est également dans le viseur de ses utilisateurs pour des raisons plus inattendues. Un homme d’affaires de la Côte d’Azur a ainsi décidé d’assigner la plateforme de VTC en justice car il estime qu’elle a précipité son divorce, selon une information rapportée par Le Figaro. Pour le préjudice subi, l’entrepreneur demande 45 millions d’euros de réparation à Uber. Portée devant le tribunal de grande instance de Grasse, l’affaire fera l’objet d’une première audience au mois de mars.

L’homme d’affaires affirme qu’une faille technique sur l’application mobile de la société californienne a permis d’éveiller les soupçons d’infidélité de son épouse. Le plaignant aurait emprunté l’iPhone de sa femme pour commander un Uber en s’identifiant avec son propre compte avant de se déconnecter. Cependant, l’iPhone de son épouse aurait continué à recevoir des notifications en provenance du compte Uber de son mari, lui permettant ainsi de suivre à distance ses commandes. 

L’épouse a pu recevoir les notifications malgré la déconnexion du compte 

La femme de l’homme d’affaires aurait ainsi pu avoir accès en temps réel à des informations relatives à sa prise en charge, comme la plaque d’immatriculation du chauffeur ou encore l’heure d’arrivée, sans avoir besoin du mot de passe de son époux. Toutefois, les notifications ne livrent pas des données plus précises, à l’image de la géolocalisation du conducteur en temps réel ou l’adresse exacte. Si l’épouse aurait ouvert la notification, elle n’aurait eu accès qu’à un écran lui demandant de s’identifier. 

Ce cas n’est pas isolé dans la mesure où Le Figaro affirme être parvenu à reproduire l’expérience dénoncée par le plaignant. Toutefois, la faille ne concernerait que les versions iOS antérieures à la mise à jour du 15 décembre tandis que la version Android ne serait pas affectée. 

D’après les informations du quotidien français, le problème pourrait être issu de la gestion des «tokens», des identifiants utilisés par les application afin d’envoyer des notifications sur un appareil précis. Dès que le compte est déconnecté, Uber devrait ainsi révoquer ces identifiants pour que l’appareil ne puisse plus recevoir de notifications en provenance de ce compte. La justice française devra déterminer si la faille informatique d’Uber constitue un préjudice suffisamment grave pour sanctionner l’entreprise dirigée par Travis Kalanick.

Lire aussi :

  • Uber: 20 millions de dollars pour avoir surestimé les revenus des chauffeurs »>Uber : 20 millions de dollars pour avoir surestimé les revenus des chauffeurs
  • Uber enregistre une perte de plus de 800 millions de dollars au troisième trimestre »>Uber enregistre une perte de plus de 800 millions de dollars au troisième trimestre
  • Uber, 40 millions d’usagers actifs par mois »>Uber, 40 millions d’usagers actifs par mois
Bouton retour en haut de la page
Un Français réclame 45 millions d’euros à Uber pour avoir provoqué son divorce
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media