ActualitéData Room

« Votre entreprise sur les réseaux sociaux », Loïc Le Meur propose une vidéo par jour pendant un mois

Loïc le Meur, le  CEO de Seesmic vient de lancer en français une déclinaison mise à jour d’une série de 30 vidéos qu’il avait réalisées en anglais sur www.buildyourownbrand.tv.

Des petites leçons quotidiennes de gestion de communautés à destination des entreprises sous forme de vidéos de 3 à 4 minutes pour appréhender les bases d’une présence réussie sur Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux. Voici le premier des 6 épisodes déjà disponibles sur www.loicvideos.com.

Par ailleurs, Seesmic vient de mettre en ligne 8 vidéos de son récent Seesmic Media Management Day (#SMMD) du 6 avril dernier.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

4 commentaires

  1. Je regarde ces vidéos depuis quelques jours. Il y dit des choses évidentes, et d’autres plus pertinentes. Ça reste intéressant à regarder.

    twitter.com/SebCrt

  2. Merci de m’avoir fait connaître ces vidéos. De bons conseils à retenir et surtout être conscient qu’il ne faut plus se contenter de son seul site ou blog pour se faire connaître.

  3. De toute évidence, il s’agit d’une auto médiatisation. Quel est l’intérêt de ces vidéos hormis celles de pouvoir maintenir une e-virtualité de M. Lemeur qui rencontre des difficultés de rentabilité réelles..

Bouton retour en haut de la page
« Votre entreprise sur les réseaux sociaux », Loïc Le Meur propose une vidéo par jour pendant un mois
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains