BusinessExportFrenchWeb BusinessInvestissementsLes émissionsLes levées de fondsStartupTech

VR/AR : Opuscope lève 3 millions d’euros pour faciliter la création d’expériences immersives

Interview de Soraya Jaber, co-fondatrice et CEO d'Opuscope

Popularisée par les jeux vidéo, notamment avec le succès de Pokémon GO, la réalité augmentée ou virtuelle est pleine de promesses pour de nombreux secteurs. Retail, marketing, tourisme, éducation, santé ou encore immobilier sont autant de domaines qui pourraient connaître des avancées considérables au cours des prochaines années. La révolution est déjà en marche puisque des chirurgiens s’entraînent à opérer grâce à la réalité virtuelle tandis que les visites dans les musées se métamorphosent sous l’effet de la réalité augmentée. 

Convaincue que la réalité virtuelle (où l’utilisateur plonge totalement dans un univers virtuel au point de perdre ses repères dans le monde physique qui l’entoure) et la réalité augmentée (qui intègre des éléments virtuels dans l’environnement réel) ont un potentiel conséquent de développement, la start-up française Opuscope s’attèle à démocratiser l’accès à ces nouvelles technologiques pour permettre aux créatifs de créer des expériences immersives en 3D. Après avoir collecté 750 000 euros pour mettre son projet sur les rails, la société vient de réaliser une levée d’amorçage de 3 millions d’euros auprès de Bievre Epargne.

Une solution SaaS pour créer des expériences 3D sans coder 

Fondée en 2016 par Soraya Jaber et Thomas Nigro, Opuscope a développé Minsar, un logiciel SaaS qui s’apparente à un CMS pour la réalité mixte. Concrètement, ce dernier permet aux créatifs (graphistes, designers, agences de création…) de créer facilement des expériences immersives en réalité augmentée ou réalité mixte sans avoir recours à des développeurs. Autrement dit, sans avoir besoin de coder. Une telle approche pourrait notamment être déterminante pour entrer rapidement dans l’ère de l’informatique spatialisée.

Développée depuis trois ans, la solution, baptisée «Holostoria» puis «Minsight» et enfin «Minsar», permet de créer et de distribuer des expériences en 3D sur les casques VR/AR, tablettes et smartphones. Le logiciel est compatible avec iOS, Android, Microsoft HoloLens, Magic Leap et prochainement Oculus. Pour monétiser son service, la jeune pousse va opter pour un modèle «freemium»,  avec la création d’expériences gratuite, et leur hébergement et leur distribution qui seront payants.

Avec ce tour de table, Opuscope prévoit de passer à la phase de commercialisation de Minsar. Dans ce cadre, la société va tripler ses effectifs, notamment pour se doter d’une équipe commerciale. Déjà partenaire des géants américains du secteur, Microsoft HoloLens et Magic Leap, la start-up va s’étendre aux États-Unis avec l’ouverture d’un bureau à New York au deuxième semestre 2020. A noter que les GAFA s’obstinent à lancer des lunettes connectées, qui embarquent pour la plupart de la réalité augmentée ou mixte, signe d’un marché de plus en plus attractif.

Opuscope : les données clés

Fondateurs : Soraya Jaber et Thomas Nigro
Création : 2016
Siège social : Paris
Secteur : VR/AR
Activité : solution de création et de distribution d’expériences immersives en 3D
Effectifs : 15 collaborateurs


Financement : 3 millions d’euros en décembre 2019…

Bouton retour en haut de la page
VR/AR : Opuscope lève 3 millions d’euros pour faciliter la création d’expériences immersives
eCommerce : 555 millions de dollars de plus pour la licorne Mirakl
TrueLayer, nouvelle licorne britannique de l’open banking, lève 110 millions d’euros
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars