Les levées de fonds

Warmango lève 1 million d’euros pour digitaliser le marché français du bâtiment

Warmango, start-up spécialisée dans la vente de produits pour les professionnels du bâtiment, a réalisé une levée de fonds d’un million d’euros dans le but de s’étendre sur le marché français. « Les digital native reprennent actuellement le flambeau et sont beaucoup plus connectés que leurs ainés« , a affirmé Maxime Augiat, fondateur et CEO de l’entreprise. La start-up n’a pas souhaité communiquer sur ses investisseurs.

Fondé en 2017, Warmango est dédiée aux professionnels du bâtiment. La start-up revendique aujourd’hui plus de 20 000 produits et plus de 100 marques disponibles sur sa plateforme. Elle affirme également que 90% des produits livrés le sont entre 24 et 48h.

Warmango mise également sur le service client : « Le professionnel du bâtiment possède ses habitudes. Sur internet, il veut être rassuré et ne pas perdre un service de qualité dont il possède auprès de ses fournisseurs. C’est pourquoi nous avons en interne des conseillers dédiés par typologie de produit qui écoutent et accompagnent le professionnel dans son processus en réalisant notamment des chiffrages ou des études comme des plans de calepinages », a souligné Maxime Augiat

Avec cette levée, la start-up lyonnaise souhaite étendre la commercialisation de son offre et s’imposer sur le marché français de la distribution du bâtiment. Warmango ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaire d’un million d’euros en 2020.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Warmango lève 1 million d’euros pour digitaliser le marché français du bâtiment
Cureety lève 1,2 million d’euros pour suivre à distance les patients souffrant de maladies graves
Lilium lève 240 millions de dollars pour lancer son taxi volant en 2025
En pleine tourmente à cause du coronavirus, la licorne indienne Oyo obtient 807 millions de dollars
AssurTech : 1,2 million d’euros pour Coverd, l’assurance smartphone en ligne
Livraison: la startup belge Urbantz lève 6 millions d’euros
FinTech: Alma lève 12,5 millions d’euros pour surfer sur la vague du paiement en plusieurs fois
Copy link