ActualitéMedia

[Webradios] Radionomy dégaine sa V2

Le service de découverte et de création de webradios Radionomy lance aujourd’hui la nouvelle version de sa plateforme. Celle-ci permet aux auditeurs d’accéder, via un moteur de recherche multicritères, à plus de 26.000 radios du monde entier, dont 6.000 sont des radios créées grâce à Radionomy.

Les internautes peuvent à présent retrouver et écouter une radio à partir de son nom, de son profil, du type de musiques ou de programmes qu’elle diffuse mais également entrer le nom de n’importe quel artiste pour repérer instantanément toutes les radios du panel qui le diffusent à cet instant précis.

Les plateformes sont plus personnalisées: enregistrement des préférences musicales des utilisateurs, partage et échange avec les autres membres, etc.
On retrouve également le « Radio manager » directement en ligne, sous forme d’un tableau de bord qui centralise tous les outils nécessaires à la création et à la gestion d’une radio en ligne. Plus besoin, donc, de télécharger et d’installer le logiciel pour pouvoir créer et diffuser sa propre radio.

Enfin, les internautes peuvent retrouver leur plateforme Radionomy gratuitement sur toutes les interfaces mobiles, elles aussi retravaillées: iPhone, iPad et bientôt Android (novembre 2012).

Créée en 2007 à Bruxelles, la plateforme Radionomy est aujourd’hui l’acteur principal européen dans le domaine des webradios, comptabilisant plus de 6.000 stations de radio en ligne et plus de 42 millions heures d’écoute par mois. Elle a récemment signé un accord avec la régie digitale américaine TargetSpot, qui devra commercialiser l’audience de Radionomy aux USA.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Bonjour
    Ayant une webradio via Radionomy, j’aurai apprécié d’être tenu au courant…
    Les plugins de diffusion sur notre site ne marchent plus depuis je ne sais combien de temps sans que j’en sois alerté…
    Et sur le forum de support on a apparemment pas le droit de se plaindre vu que le service est « gratuit »…
    Mais bon, ils ont atteint une taille critique comme youtube pour la vidéo donc on a plus le droit d’en dire du mal…
    Salutations

[Webradios] Radionomy dégaine sa V2
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
FinTech: le Britannique TransferWise désormais valorisé 5 milliards de dollars
Copy link