ActualitéMarketing & Communication

[Slideshare] Visite guidée du très sélect réseau social : Best of All Worlds

A quoi ressemble le nouveau réseau de niche Best of all Worlds ? Emmanuel Vivier, cofounder du HUB Institute et membre de ce réseau très privé, vous apporte quelques éléments de réponse avec le slideshare suivant.

Véritable visite guidée, cette présentation revient sur la création de la plateforme imaginée par le suédois Erik Wachtmeister, mais propose surtout une batterie de captures d’écrans agrémentées d’annotations… De quoi satisfaire la curiosité de nombreux internautes qui n’ont pas accès au réseau.

Au menu : page d’accueil et modes de navigation mais également un petit tour d’horizon des différentes rubriques : People, Events, Discussions, City guide, Trips etc. Le slideshare propose également un zoom sur l’application mobile dédiée.

Emmanuel Vivier dresse enfin un bilan des principales caractéristiques de Best of all Worlds. Selon lui, il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution. Le réseau connaîtrait, par ailleurs, des débuts prometteurs et pourrait représenter un marché très attractif pour les marques haut de gamme. Une dernière remarque souligne néanmoins « l’absence actuelle de multilinguisme » qui « pénalise certainement le reach auprès des Chinois, Russes, Arabes et Japonais ».

Retrouvez l’interview d’Erik Wachtmeister :

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Slideshare] Visite guidée du très sélect réseau social : Best of All Worlds
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Copy link