ActualitéBusinessData RoomLes levées de fondsMarketing & Communication

WPP investit 25 millions de dollars dans AppNexus

Le groupe britannique WPP vient d’investir 25 millions de dollars (19,4 millions d’euros, ndlr) dans AppNexus pour une valorisation de 1,2 milliard de dollars (933 millions d’euros, ndlr).

Fondée en 2007, la société génère plus de 100 millions de dollars de chiffre d’affaires selon WPP. Elle est l’un des principaux acteurs du real-time bidding, la publicité programmatique. Sa plate-forme permet d’acheter et de vendre plusieurs millions d’impressions publicitaires chaque mois. L’un de ses points forts est son accès direct à Facebook Exchange, pour acheter et vendre des annonces sur le réseau social via des enchères en temps réel.

30 milliards d’impressions chaque jour

Au total, AppNexus enregistrerait 30 milliards d’impressions publicitaires quotidiennes et estime que les dépenses publicitaires sur sa plate-forme devraient franchir les 2 milliards de dollars cette année. Basée à New York, la start-up dispose également de bureaux à San Francisco, Seattle, Portland, Londres, Paris, Hambourg ou encore Tel-Aviv.

AppNexus avait racheté en juin dernier la start-up française Alenty, spécialisée dans la mesure de la visibilité réelle des publicités diffusées. En août, elle avait levé 60 millions de dollars, portant à 200 millions de dollars les montants totaux levés par la société depuis sa création, notamment auprès de Microsoft.

Le digital : 35% du chiffre d’affaires de WPP

Avec cet investissement, WPP, le mastodonte britannique de la publicité, souhaite se renforcer dans le digital. En 2013, ses revenus issus du numérique ont dépassé la barre des 6 milliards de dollars, soit 35% du chiffre d’affaires total du groupe (17,3 milliards de dollars). Il se fixe pour objectif de dépasser les 40% dans les cinq prochaines années. Une stratégie de transformation digitale qui avait commencé dès 2007 avec le rachat de 24/7 Real Media, suivi d’Acceleration (technologie de marketing), de Cognifide (gestion de contenus) ou encore de Salmon (une agence spécialisée dans l’e-commerce).

Cette logique de croissance externe s’intensifie pour les groupes traditionnels, dont Publicis Groupe. Une rumeur faisait état d’un possible rachat de Criteo, le spécialiste français du RTB qui avait levé 250 millions de dollars sur le Nasdaq lors de son introduction en Bourse en octobre 2013.

Bouton retour en haut de la page
WPP investit 25 millions de dollars dans AppNexus
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés