/ Brand Content

Xavier Wargnier : «L’expérience des Sommets du Digital est forte et rentable pour les neurones»

[Contenu réalisé en partenariat avec Les Sommets du Digital]

Depuis 3 ans, Les Sommets du Digital ne cessent d’évoluer et de surprendre. Devenu un rendez-vous incontournable de l’hiver, l’événement rassemble une communauté de décideurs, innovateurs et influenceurs de calibre international, qui se retrouvent durant 3 jours à La Clusaz pour s’inspirer, partager et imaginer demain. Xavier Wargnier le fondateur des Sommets du Digital & CEO des Editions Kawa répond aux questions sur cette quatrième édition.

FrenchWeb: Pouvez-vous rappeler les fondamentaux de l’événement et nous en dire plus sur les nouveautés de la prochaine édition ?

Xavier Wargnier, fondateur des Sommets du Digital: C’est un événement atypique et qui le revendique! La finalité pour moi et de provoquer des échanges d’idées et de bonnes pratiques, des rencontres humaines et business sincères et de qualité, des conférences inédites inspirantes mais aussi des débats contradictoires. Pour arriver à mes fins, le format de 3 jours où tous les participants, speakers ou journalistes vont tout vivre ensemble : les conférences, les repas, les soirées. Le tout, dans un cadre fédérateur de la montagne, ce qui aide beaucoup. Ici pas de spectateurs passifs, tous sont des acteurs et imaginent demain pour réussir aujourd’hui.
Pour cette 4ème édition, je me suis engagé à proposer la plus aboutie et la plus inspirante des éditions.
Les nouveautés? Elles sont multiples et nous réservons de belles surprises. Ce que je peux dire c’est qu’il ya aura le TGV des Sommets du Digital par exemple, une nouvelle version plus ambitieuse de notre fameux «Télécabine pitch» où de nuit, à 30 mètres de hauteur, nous réinventons le networking. En fait, nous avons pris le pari de monter l’événement plus haut encore tout en conservant l’esprit original qui en a fait son succès. Je veux voir les yeux de nos participants pétiller tant l’expérience des Sommets du Digital est forte et rentable pour les neurones, l’humain comme pour le business.
Les 3 hashtags de cette nouvelle édition sont presque déjà un programme: #bousculer #inspirer #connecter

Quels sont les grands sujets qui marqueront cette 4e édition des Sommets du Digital?

C’est près de 60 speakers qui vont se succéder sur 3 jours mais les débats seront enrichis par les participants eux-mêmes! Un vrai think thank géant en quelque sorte! Nous aborderons également des « nouveaux » sujets qui me tiennent à coeur comme la « pollution numérique » sans pour autant opposer économie et écologie. On va profiter d’être aux sommets de la montagne pour prendre de la hauteur avec des vrais sujets à réflexion. Ce que je propose c’est d’aborder presque l’ensemble des sujets qui nous préoccupent – ou vont nous préoccuper dans l’avenir- dans nos activités: Intelligence artificielle, nouvelles méthodes de prospection client comme de fidélisation, nouveaux business models, évolution du management, blockchain applicable, financement du développement,…

Nous allons tenter de répondre à 5 questions:
– Digital et innovations: quelle valeur ajoutée pour l’entreprise?
– Et si tout mon modèle économique basculait?
– Faut-il céder au règne du client?
– Comment repenser le management?
– Vers un changement de civilisation?

Les interventions se veulent inspirantes mais aussi « zéro bullshit ». Qu’est-ce que cela signifie et comment faites-vous pour y parvenir?

C’est une des grandes forces et l’originalité des Sommets du Digital. Près de 60 speakers d’exception viennent partager une vision, une expérience, une histoire. Ici pas d’autopromo, des formats courts, et surtout de la sincérité, de l’originalité et de la conviction. Le panel est volontairement pas homogène puisque les profils vont de la présidente de grand groupe à un humoriste en passant par un hacker!

Ma méthode pour ne pas avoir du « bullshit » peut se résumer au contexte que je tente de créer chaque année en poussant les intervenants à être sincères et naturels. Ici par exemple, aucun speaker ne monte sur scène avec son uniforme habituel car après les conférences on enchaine directement par une session luge de 5 kilomètres de nuit et donc la tenue doit être adaptée. Cela peut paraitre un détail, mais de passer sur scène en après ski ou en chaussettes met tout le monde sur un pied d’égalité, sans barrière avec les participants et facilite les liens directs. Il y a un esprit « sommets » et les speakers sont choisis aussi pour cela. La plupart propose des vrais shows où on voit clairement qu’ils s’amusent et partagent sincèrement leur conviction et cela fait la différence! Et nous nous engageons comme chaque année à la parité Femmes-Hommes ce qui n’est pas sans un effet sur l’esprit général des interventions.

Le but des Sommets du Digital est notamment d’échanger sur les enjeux qui transforment notre quotidien et interrogent notre avenir. Si vous deviez faire un focus sur l’un d’entre eux, lequel choisiriez-vous?

Je crois sincèrement qu’il n’y a pas vraiment un enjeu en particulier, mais bien un état d’esprit à avoir pour faire face aux nombreuses préoccupations majeures que l’on rencontre face aux multiples transformations. Je pense notamment à la fracture numérique entre des groupes d’individus, la pollution numérique qui n’est pas vraiment prise en compte aujourd’hui, les clivages de plus en plus importants entre nous tous avec, quelquefois une violence sur les réseaux sociaux, qui se répercutent dans le réel ensuite la poperisation de la culture et les fake news, la gouvernance par les GAFAs, le robotariat négatif qui menace une partie de la pollution active qui n’a pas réussi à s’adapter, et globalement ce que beaucoup appelle le changement de civilisation. C’est angoissant de vivre une époque en profonde mutation mais se dire que c’est maintenant que nous devons être acteur pour une bonne transformation est un défi très motivant, non?

Chaque année je remarque que je suis plus optimiste après les Sommets du Digital qu’avant, grâce à toute cette énergie, de nous tous, pour comprendre notre nouveau monde et avancer dans le bon sens. Bien sur on peut voir tous les dangers, les dérives mais on peut voir aussi des perspectives incroyables comme la disruption des langues avec l’IA pour abolir des frontières et s’ouvrir, les progrès de la médecine avec le séquençage humain et le traitement des données par exemple, le numérique comme accélérateur pour réduire des inégalités Femmes-Hommes par exemple,… la liste est longue aussi et j’ai envie de croire en l’homme pour construire le monde de nos enfants! On en parle aux Sommets du Digital en février?

Les 4, 5 et 6 février 2019 se tiendra à La Clusaz la 4e édition des Sommets du Digital. Un événement hors du commun qui, une fois encore, bousculera notre cadre de référence, agitera nos neurones et marquera durablement nos esprits.

S’inscrire

Tags
Plus d'infos

Elen Bollache

Responsable Marketing chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer