ActualitéBusinessJeux Video

Xbox S: Microsoft veut prendre sa revanche sur Sony avec sa nouvelle gamme de consoles

AFP

Microsoft a annoncé mardi qu’il s’apprêtait à sortir en novembre la Xbox S, une petite version de sa nouvelle gamme de consoles, au prix de 300 dollars. « La Xbox Series S. Des performances de dernière génération dans la plus petite Xbox », a tweeté le géant de l’informatique, après que l’information eut fuité en ligne. Elle sortira officiellement le 10 novembre et est conçue pour des jeux sous forme de logiciels et de services hébergés en ligne, au lieu d’être stockés sur l’appareil, d’après une vidéo promotionnelle de la marque.

L’automne s’annonçait déjà chargé pour la branche jeux vidéo de Microsoft, avec le lancement d’un service de jeux via le cloud (informatique à distance) et la sortie de sa console de dernière génération, la Xbox Series X. xCloud, la plateforme de jeux sur le cloud, doit entrer en service d’ici la fin du mois, en commençant par les abonnés à Xbox Game Pass Ultimate, la bibliothèque de jeux sur abonnement de Xbox (sur console ou PC).

Quant à la nouvelle Xbox Series X, son prix n’a pas encore été annoncé, mais les médias américains évoquent une commercialisation à 500 dollars à partir de novembre. La PlayStation 5 doit sortir à la même période. Microsoft espère prendre sa revanche sur Sony, qui a vendu deux fois plus de PlayStation 4 qu’il n’a vendu de Xbox ces dernières années.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Xbox S: Microsoft veut prendre sa revanche sur Sony avec sa nouvelle gamme de consoles
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse