ActualitéBusinessEuropeFrenchTechInvestissementsLes levées de fondsMarketing & Communication

Yuto lève 1,2 million d’euros pour lancer son CRM mobile destiné aux commerciaux à l’international

Montant

Yuto, startup originaire de Niort qui a développé un logiciel de relation client sur mobile et tablette destiné aux commerciaux de terrain, annonce une levée de 1,2 million d’euros réalisée notamment auprès des fonds d’investissement Ocean Participations, Expanso et Naco.

Le marché

La startup a été fondée en 2016 par Sébastien Mahé avec son équipe issue de son agence Web RiaStudio. Yuto est une application qui joue le rôle d’un assistant mobile auprès des commerciaux.

Elle leur permet de retrouver diverses informations comme les prises de commandes, les promotions, le reporting, les fichiers clients en temps réel, et ce aussi en mode « déconnecté ». Ce CRM mobile qui s’adresse aux commerciaux B to B est compatible avec différents outils comme Salesforces, Microsoft Dynamics, Sage 100 ou encore Cegid. L’entreprise revendique 700 commerciaux déjà équipés.

Les objectifs de la Start-up

En parallèle de son développement en France, Yuto souhaite se lancer à l’international et recrute des profils à cet effet. 16 nouveaux collaborateurs sont attendus d’ici 2020. L’équipe en compte actuellement 30.

Yuto les données clés

Fondateur: Sébastien Mahé
Création: 2016
Secteur: logiciel de relation client
Siège social: Niort
Effectifs: 30 collaborateurs
Financement: 1,2 million d’euros en novembre 2018

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Yuto lève 1,2 million d’euros pour lancer son CRM mobile destiné aux commerciaux à l’international
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link