Actu - OxalideActualitéBusinessOxalideTech

[Zoom] Reportage au coeur d’Oxalide, un hébergeur web de nouvelle génération

C’est le genre de prédiction qui donne le sourire à Sébastien Lucas, Directeur associé d’Oxalide : les prévisions de croissance du secteur de l’infogérance, de l’hébergement et de l’externalisation montent à 4,1% cette année. Les solutions de Saas et Cloud computingfont en effet figure de solutions-recours pour nombre de DSI, confrontés à des coupes budgétaires en cette période de crise. Fondée à Paris en 2000 par des anciens d’Ogilvy, Oxalide était à l’origine une société de conseil en nouvelles technologies. La société multi-services, en pleine bulle internet des années 2000, doit affiner son positionnement.

En 2003, Sébastien Lucas, fondateur d’une SSII spécialisée dans le service WEB et diplômé d’Epita, rejoint Maxime Kurkdjian (ex-Ogilvy), et mi-2006, Oxalide concentre ses activités sur le développement, l’infogérance, et l’hébergement. Le duo d’associés fait tourner Oxalide en fonds propres.

Oxalide va alors monter une offre adaptée à l’univers web. C’est le quotidien 20minutes.fr qui, en 2007, confie le design et l’infogérance de sa plateforme web. Depuis de nombreux médias institutionnels ont confié l’hébergement de leur infrastructure à Oxalide : France Télévisions, Mediapart, L’Express…

La société spécialisée dans l’hébergement Web Open-Source propose une offre de service qui répond à un besoin nécessaire aux pure-players Web.

L’innovation est un point crucial pour un acteur agile du web. Mais entre les tests en laboratoire/développement et la production à gros trafics, il y a un chemin semé d’embuches à parcourir. Notre offre répond à ces contraintes précise Sébastien Lucas.

Parmi leurs références, Prestashop, Lengow, iAdvize et Netaffiliation font partie de ces sociétés innovantes qui ont grandi avec l’offre d’Oxalide.

Le jeune entrepreneur affiche encore un large sourire lorsqu’il constate le rythme de croissance : + 50% par an depuis 2008. Sa société affiche 4,5M d’€ de CA, et embauche plus d’une vingtaine de personnes, dont beaucoup d’ingénieurs systèmes et réseaux.

Dans les nouveaux locaux du boulevard Sébastopol, la déco est soignée, l’espace-pause branché au Nespresso, et au jeu Street Fighter. La moyenne d’âge est de 28 ans chez Oxalide, qui a fait de la rigueur et de l’agilité sa devise.

Quant aux projets d’avenir, Sébastien Lucas dévoile trois axes stratégiques :

Le développement à l’international :

Pourquoi pas l’Amérique. Là-bas l’hébergement coûte très cher. Et les Français ont bonne réputation dans les IT.

Une stratégie tournée vers le mobile :

Oxalide est dans ce domaine déjà fournisseur de solutions. Aujourd’hui tous les sites d’infos, nos clients, ont une stratégie mobile. Cela nécessite finalement les mêmes infrastructures, précise-t-il.

Et Oxalide dans 2 ans ? Sébastien Lucas est confiant mais prudent, le rythme de croissance suivra le même trend avec 10M d’€ en prévision et un staff de 50 personnes :

Le mode de fonctionnement des pure-players Web  s’étend à des institutions plus « classiques » qui veulent gagner en agilité. Ils trouvent à Oxalide la rigueur d’une DSI un peu pointilleuse et l’agilité propre à l’univers du web.

Les chiffres d’Oxalide :

Date de création : 2000
Nombre de clients : 150
Effectif : 25
Moyenne d’âge : 28 ans
CA : 4,5M d’€
Devise : Rigueur et agilité

[Publireportage]

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This