ActualitéBusinessHealthcareLes levées de fonds

15 millions d’euros pour les exosquelettes de Wandercraft

Après un premier tour de table de 4 millions d’euros, Wandercraft annonce une nouvelle levée de fonds d’un montant de 15 millions d’euros auprès d’XAnge, Idinvest, Cemag Invest, Bpifrance via le fonds PSIM géré dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et l’actionnaire historique LBO France – Innovation Capital.

Fondée à Orsay par Nicolas Simon, Alexandre Boulanger et Matthieu Masseli, Wandercraft développe un exosquelette à usage médical destiné aux personnes à mobilité réduite. L’entreprise précise que les personnes paraplégiques et myopathes seront ses premiers utilisateurs. «L’exosquelette de Wandercraft proposera une gestion autonome de la marche anthropomorphe, une grande capacité d’adaptation à l’environnement extérieur, et des déplacements rapides.»

C’est à Polytechnique que l’idée à germé. «J’étais passionné par la robotique et de gros progrès avaient été faits en robotique dynamique. Le but était de prendre cette technologie pour la mettre au service des exosquelettes», précise son fondateur Nicolas Simon. Après en avoir discuté dans son entourage, deux camarades – Alexandre Boulanger et Matthieu Masselin – l’ont rejoint et se sont lancés dans cette aventure.

Depuis sa création, Wandercraft a réussi à développer les algorithmes de robotique dynamique qui permettent d’imiter un marcheur humain en recréant une marche équilibrée à partir d’un déséquilibre permanent, ainsi que dans la mécatronique et la bio-mécanique.

L’entreprise annonce qu’elle communiquera bientôt sur le succès des essais cliniques de la version de l’exo destinée aux établissements de santé. D’autres essais sont prévus pour démontrer qu’un exosquelette de marche réaliste ouvrira la voie à des traitements plus efficaces en centres de soins, et à l’autonomie des personnes à mobilité réduite dans leur vie quotidienne.

Tags

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media Pour contacter la rédaction: redaction.frenchweb@decode.media
15 millions d’euros pour les exosquelettes de Wandercraft
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 1/2
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Share via
Copy link