ActualitéData RoomMedia

[1er semestre 2011] + 15% pour les investissements publicitaires en ligne

Selon les chiffres de l’Irep (Institut de Recherches et d’Etudes Publicitaires), le marché publicitaire en net aurait enregistré une hausse de 2,1% au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010, contre une augmentation de 4,6% de 2010 à 2009. Les investissements publicitaires sur médias, s’élevant à plus de 4,7 milliards €, observeraient donc un léger ralentissement de leur progression.

Dans cette phase quelque peu morose, l’internet display semble tirer son épingle du jeu puisqu’il enregistre sur la période étudiée une hausse de 15% par rapport à 2010, contre une augmentation de 9% de 2009 à 2010. Le média rejoindrait donc la catégorie des secteurs en phase de « rattrapage » avec un taux supérieur (positif ou négatif) à celui de l’an dernier, qui compte également: la PQR, la presse gratuite d’information, ou encore le cinéma.

Une autre catégorie se dessine: celle dont les investissements ralentissent, mais qui représente encore 70% du marché:

  • La télévision: +3,9% (1er semestre 2011) contre +12,8% (1er semestre 2010)
  • La radio: -0,5% contre +7,6%
  • La PQN: -5,7% contre+2,4%
  • La presse magazine: +1,3% contre +2,6%
  • La publicité extérieure: +0,4% contre +7,3%

On notera enfin que l’enquête prend pour la première fois en compte le display mobile dont les investissements atteignent 16M € au 1er semestre, en augmentation de plus de 44% par rapport au premier semestre 2010.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[1er semestre 2011] + 15% pour les investissements publicitaires en ligne
Pourquoi la voiture autonome se fait toujours attendre
[DECODE] Sephora, la locomotive de LVMH dans la BeautyTech
[DECODE Retail] Ils font le digital chez Sephora
Stockly, Ouest Digital, Maif : focus sur les offres d’emploi du jour
Wefox
AssurTech: Wefox lève 110 millions de dollars supplémentaires pour sa série B
Cdiscount, AlloCiné et Vanity Fair accusés d’ignorer le refus des cookies
Copy link