ActualitéTech

[3 questions à] Djamil Kemal : « Lexis Numérique cherche à lever au minimum 230 000 dollars sur Kickstarter »

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Après son titre Alt-Mind, qui avait regroupé quelques 200 000 joueurs actifs, le studio Lexis Numérique concocte un nouveau jeu, baptisé cette fois-ci Taxi Journey. Pour financer le développement de cette nouvelle expérience, Lexis Numerique a opté pour le crowdfunding et plus particulièrement pour la plateforme Kickstarter. Lancée il y a quelques heures à peine, la campagne a pour le moment réuni près de 3600 dollars (2750 euros) auprès de 177 internautes. Le jeu devrait être disponible en septembre 2014. Les détails du dispositif avec Djamil Kemal, directeur marketing.

[FW] Pourquoi avoir choisi une campagne de crowdfunding pour financer ce titre ? Et pourquoi ne pas être allé sur les plateformes françaises Kisskissbankbank ou Ulule ?

djamil-kemal_ok_portrait JPGDjamil Kemal: « C’est la première fois que nous avons recours au crowdfunding. L’idée générale est de pouvoir rester à la fois innovants et indépendants. Nous avons pu constater que de nombreux éditeurs développaient un certain nombre de réticences envers les jeux innovants. Ils privilégient ainsi souvent des titres plus classiques sur lesquels il est plus facile d’attribuer un label ou une catégorisation. Une campagne sur Kickstarter nous permet en outre de créer un lien avec notre communauté et nous sommes persuadés que les nombreux feedbacks nous permettront de proposer un jeu de qualité. Quant au choix de la plateforme, c’est simplement pour une question de chiffres. Sur Kickstarter les montants sont vraiment plus élevés avec des campagnes qui peuvent atteindre les 3 ou 4 millions d’euros. En outre, en tant qu’utilisateur, je trouve que la plateforme Kickstarter offre de meilleure fonctionnalités et un meilleur back-office pour gérer la communauté. »

[FW] Vous cherchez donc à lever 230 000 dollars, soit 176 000 euros ?

Djamil Kemal: « Plus exactement, nous cherchons à lever au minimum 230 000 dollars. Il s’agit d’un premier objectif, d’une première étape. Si nous arrivons à passer ce cap, nous serons en mesure de développer davantage de fonctionnalités et de développer le titre sur un nombre plus important de plateformes. En échange de leur participation financière, les internautes pourront disposer du jeu en avant-première et à un prix préférentiel de 25 dollars (19 euros). D’autres récompenses sont également proposées comme par exemple la possibilité de rester quelques jours avec les équipes dans le studio parisien. Aujourd’hui, 8 personnes sont mobilisées sur le développement du nouveau titre qui, à terme, devrait regrouper 20 collaborateurs ».

[FW] Dans quel univers les joueurs de Taxi Journey pourront évoluer ? Et sur quels types de plateformes ?

Djamil Kemal: « Il s’agira d’un univers assez noir, un peu à la Tim Burton avec des inspirations du japonais Myasaki. C’est l’histoire de Gino, un gars assez baraque qui est chauffeur de taxi. Il n’a pas d’argent et est obligé de pédaler et de porter ses clients sur son dos. Il va rencontrer une petite fille, Zoé, qui a des pouvoirs magiques et pleine de surprises. Tous les deux vont vivre des aventures ! Il s’agit donc d’un jeu à la croisée du jeu d’aventure et du puzzle game. Nous comptons déployer le jeu sur PC et Mac, puis si l’argent récolté nous le permet sur Linux, tablettes Android et iPad. Certaines personnes nous ont interrogé sur la Wii U mais nous n’y avons pas encore réfléchi. »

Bouton retour en haut de la page
[3 questions à] Djamil Kemal : « Lexis Numérique cherche à lever au minimum 230 000 dollars sur Kickstarter »
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media