ActualitéArts et CultureTech

[3 questions à] ForgetBox: « Nous lançons une campagne sur Kickstarter pour produire Plug »

Plug est un mini-connecteur de stockage développé par les Français de ForgetBox, une start-up qui tente sa chance aux U.S.

une campagne de crowdfunding sur Kickstarter. Objectif visé : récolter plus de 50 000 euros pour pouvoir produire et commercialiser les 1000 premières unités de Plug, un mini connecteur de stockage de données. Séverin Marcombes, CEO et co-fondateur de ForgetBox :

[FW] Pouvez-vous revenir sur la création de ForgetBox ?

Séverin Marcombes: « J’ai imaginé ForgetBox tout seul il y a deux ans. À l’origine, l’objectif était de créer une solution très simple d’utilisation dédiée au grand public permettant d’envoyer des fichiers et notamment des photos. J’ai ensuite rapidement été rejoint par mon associé. Nous avons été sélectionnés pour intégrer Le Camping où nous avons très vite entamé un pivot pour aller plus loin. Plutôt que de faire un nouveau Dropbox, nous avons souhaité corriger le problème à la base. Nous possédons tous une batterie de devices mais chacun propose des mémoires de stockage différentes. Nous avons donc imaginé un petit appareil électronique que nous avons baptisé Plug car il ressemble à une prise électrique. Celui-ci permet de stocker les données et de les synchroniser sans être limité par la taille des mémoires proposées par les différents supports ».

[FW] Concrètement, comment fonctionne Plug ?

Séverin Marcombes: « Le petit appareil se connecte à la box internet de la maison puis les utilisateurs ont la possibilité de connecter autant de disques durs désirés pour augmenter la taille de stockage. D’après nous, le cloud classique présente plusieurs inconvénients : il n’est pas privé et est beaucoup plus cher que les disques durs traditionnels au prix par giga. Notre système permet donc de stocker ses données mais surtout de les synchroniser.

Par exemple, si vous effectuez une modification sur un document situé sur le bureau de votre ordinateur, vous allez pouvoir retrouver ce même document avec la modification enregistrée sur votre iPad. Accessible depuis une application dédiée, le document se trouvera également sur le bureau. Pas besoin de le déplacer dans un dossier spécifique comme sur Dropbox. »

[FW] Pourquoi avoir choisi de procéder à une campagne de crowdfunding sur Kickstarter ?

Séverin Marcombes: « Nous avons choisi Kickstarter car il s’agit d’un précurseur qui bénéficie d’un trafic beaucoup plus important. C’est également un moyen de nous faire connaître sur le marché américain où des services de cloud domestiques ont déjà été développés. Il s’agit par exemple de Space Monkey, qui ne propose toutefois pas la fonction de synchronisation. Au total, nous cherchons à lever 69 000 dollars, soit un peu plus de 50 000 euros. C’est le montant minimum demandé en usine pour commencer à produire nos 1000 unités. Nous prévoyons la commercialisation pour la fin 2014 au prix de 53 euros. Par la suite, nous tablons sur un prix de vente de 149 dollars aux Etats-Unis. Nous avons privilégié le crowdfunding pour nous prouver à nous mêmes que le produit pouvait intéresser. L’idée est également de mettre le produit rapidement sur le marché. Car, au-delà de lever des fonds, une campagne sur Kickstarter nous permet également de communiquer. Enfin, cela nous permettra, par la suite, d’approcher plus facilement les investisseurs en capital risque. »

forgetbox

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. Bravo à Séverin ! 
    C’est un super projet et un mec super et bourré de talent…  J’espère vraiment qu’il va réussir à aller au bout de son pari. Sa campagne sur kickstarter est un vrai succès et dépasse complètement ses espérances.
    Et ça, pour quelqu’un qui a un peu galèré, c’est énorme. 

    Merci pour lui !

  2. Bravo à Séverin ! 
    C’est un super projet et un mec super et bourré de talent…  J’espère vraiment qu’il va réussir à aller au bout de son pari. Sa campagne sur kickstarter est un vrai succès et dépasse complètement ses espérances.
    Et ça, pour quelqu’un qui a un peu galèré, c’est énorme. 

    Merci pour lui !

  3. « Nous prévoyons la commercialisation pour la fin 2014 au prix de 53 euros. Par la suite, nous tablons sur un prix de vente de 149 dollars aux Etats-Unis » je suis pas sur de comprendre, il y a une sacrée différence entre 53 euros lors de la mise en commercialisation puis 150$… 53euros c’est le Kickstarter (69$) ?

  4. Pour réussir c’est réussi. Une levé d’1/2 million de dollar en moins d’1 semaine. Rupture de stock (prévisionnel).

  5. Pour info, le nom n’est plus plug suite à un problème de droit mais lima.
    Et le millions de $ a été atteint :]

[3 questions à] ForgetBox: « Nous lançons une campagne sur Kickstarter pour produire Plug »
XBox: Microsoft rachète la maison-mère des jeux Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars
Appels, messages, notifications… les apps de sevrage numérique se démocratisent avec le télétravail
Airbus prépare trois concepts d’avion propulsé à l’hydrogène pour 2035
Comment Califrais veut repenser l’approvisionnement au coeur du marché de Rungis
Silicon Carne : Être Black dans la Silicon Valley
TikTok: pourquoi Donald Trump approuve un accord incluant Oracle et Walmart
Copy link