ActualitéArts et CultureBusiness

[3 questions à] Miguel Alava, directeur d’Amazon Web Services (AWS)

Amazon propose aux startups un programme baptisé «AWS Activate», qui est destiné à aider les startups à se familiariser rapidement et facilement avec le cloud.

Les précisions de Miguel Alava, directeur Amazon Web Services (AWS) :

1. Les startups sont de plus en plus nombreuses à s’appuyer sur le cloud computing. En quoi ce choix technologique les aide à devenir grandes ?

Les start-ups sont, depuis toujours, à la recherche d’optimisation : de coût, de temps et de gestion administrative. Elles sont en quête d’économie et ont besoin de démontrer un fort potentiel d’innovation pour s’imposer sur leur segment de marché. C’est pourquoi les start-ups se tournent de plus en plus vers les solutions cloud computing, car cela leur permet de bénéficier d’une infrastructure IT flexible sans investissement initial massif.

Amazon propose le paiement à l’usage, qui permet aux entreprises d’être facturées uniquement en fonction de leur utilisation des ressources. Cette offre permet donc aux startups d’économiser de l’argent lorsque leur activité est moins intense. Ces faibles risques financiers permettent, par la même occasion, aux structures d’être moins frileuses quant à l’innovation : un test est facilement réalisable et l’arrêt d’une application est simple et sans frais.

Au-delà des coûts, l’élément dont une start-up dispose le moins est le temps : il leur est capital d’itérer rapidement afin de capturer un segment de marché et de se développer. Sans croissance, il leur est impossible de susciter la confiance des investisseurs et c’est la fin de l’aventure. Dans ces conditions, une start-up doit se concentrer sur ce qui va la différencier sur le marché. Les start-ups comme Airbnb qui optent, dès le départ, pour une infrastructure dans le cloud profitent donc d’une infrastructure fiable, disponible partout dans le monde, réduisent leur risque financier et bénéficient de la confiance des investisseurs.

Enfin, les solutions de Cloud Computing leur permettent de ne pas passer de temps à opérer leur infrastructure : les tâches répétitives sont automatisées, le maintien en condition opérationnelle est assuré par AWS, la plateforme s’adapte à la hausse ou à la baisse en fonction des besoins.

Aujourd’hui, les start-ups les plus dynamiques au monde, comme Dropbox, Spotify, Pinterest, Shazam ou encore des startups françaises comme A Little Market, Pretty Simple, TinyClues, Botify, Linxo et beaucoup d’autres, s’appuient sur les services d’Amazon Web Services (AWS) pour innover et mieux servir leurs utilisateurs dans le monde entier.

M.Alava_2014©AustonJamesDSC_1287

2. En quoi consiste le programme «AWS Activate» ?

Nous proposons à toutes les startups dans le monde un programme, AWS Activate, qui est destiné à aider les startups à se familiariser rapidement et facilement avec le cloud AWS tout en leur fournissant les ressources dont elles ont besoin pour devenir opérationnelles sur notre plateforme.

Ce programme propose aux startups de bénéficier de crédits d’utilisation des services AWS, d’un accès au support technique ainsi qu’à de nombreuses formations, TPs en ligne et sessions individuelles de coaching afin de les accompagner au mieux dans leurs projets sur notre plateforme. À tout cela, viennent se rajouter des offres privilégiées de partenaires technologiques AWS tels que Chef, Librato, New Relic ou Alertlogic. Toutes les start-ups peuvent bénéficier du package de base et nous avons aussi développé des packages personnalisés pour les start-ups faisant partie d’incubateurs ou de divers programmes entrepreneuriaux.

Une entreprise qui profite des avantages de ce programme est Zéro-Gâchis, une startup qui permet aux grandes surfaces de se débarrasser des denrées alimentaires proches de la date de péremption, en faisant des promotions qui sont relayées sur leur site internet, afin que tous les consommateurs puissent les retrouver facilement. Aujourd’hui Zéro-Gâchis propose deux principaux relais de communication : un site internet et une application. Utiliser le cloud AWS leur permet d’éviter le travail laborieux de la collecte d’information manuelle, puisqu’ils ont pu créer une base de données facile à opérer, leur faisant gagner un temps précieux. De plus, ils se sont vite rendu compte que la simplicité d’utilisation d’AWS était la solution à leur manque de ressources. En effet, ils ont pu lancer leur infrastructure dans le cloud en très peu de temps, pour seulement quelques centaines d’euros par mois, ce qui leur a permis de se concentrer sur le développement de nouveaux projets, comme la création d’un scanner permettant aux supermarchés de recenser et d’organiser les produits approchant de la date de péremption.

3. Avez-vous un conseil à donner aux startups françaises qui voudraient se lancer dans le cloud?

Nous les invitons à participer à notre série de webinaires dédiée aux startups, qui se déroule tous les mercredis, de 14h00 à 15h00 jusqu’au 29 octobre. Ces webinaires leur permettent de suivre pas à pas la création d’une application dans le cloud et offre la possibilité aux startups de poser toutes leurs questions en direct à un expert AWS.

Tous les contenus sont ensuite disponibles pour tous les clients sur une plateforme dédiée.

De plus, nous invitons les startups à venir à notre rencontre lors de nos évènements AWS, comme lors de notre Summit annuel à Paris ainsi que lors des ateliers que nous organisons régulièrement dans les incubateurs, accélérateurs et autres espaces de coworking. Ces évènements leur permettent d’échanger avec des clients, des partenaires et l’équipe AWS, de mieux appréhender les avantages du cloud, de tester la plateforme lors d’ateliers pratiques mais aussi d’échanger sur les bonnes pratiques de conception applicative.

Un dernier conseil: n’hésitez pas à contacter les experts AWS tout au long de l’année. En effet, Amazon Web Services (AWS), qui est une plateforme en libre-service, met aussi à disposition une équipe d’experts qui apportent leurs connaissances et leurs compétences techniques pour leur permettre au de créer des applications sophistiquées et évolutives dans le cloud.

[PUBLIREDACTIONNEL]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[3 questions à] Miguel Alava, directeur d’Amazon Web Services (AWS)
La startup DreamQuark lève 14 millions d’euros pour son IA à destination des banques et des assureurs
Genius, la caisse connectée de La Poste, laisse 23 millions de logs d’entreprises en libre accès
YouTube
YouTube et les annonceurs: chronique d’une relation compliquée
Reconnaissance faciale
Inégalités, préjugés: des chercheurs appellent à réguler l’intelligence artificielle
Aircall lance une marketplace pour créer un écosystème d’applications B2B autour de la téléphonie
FinTech : Qwil lève 24,4 millions de dollars pour accorder des prêts aux freelances et aux petites entreprises
Copy link