ActualitéBusinessChiffres ClesMedia

31 millions de domaines utilisent désormais Google AMP

Le projet AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google réunit 31 millions de domaines, en croissance de 25% depuis octobre dernier.

Lancée en 2015, la technologie de chargement rapide de pages sur mobile de Google est en plein essor : pour ses promoteurs, la vitesse de chargement réduit les abandons et logiquement, génère davantage de trafic à destination des sites qui utilisent ce format de publication.

Trafic referral mobile: Google devant Facebook

Google bénéficie aussi du désamour récent entre Facebook et les médias : tandis que le réseau social se débat avec le boulet des fake news, prend ses distances avec le – dur – métier d’éditeur, et cherche désormais à prioriser les contenus de ses membres, au détriment de ceux des éditeurs et des marques, avec son dernier changement d’algorithme, Google s’engouffre dans la brèche.

« Nous croyons en l’importance des news, nous ne reculons pas, nous accélérons sur le sujet », a déclaré Kent Walker ce mardi, directeur juridique, lors d’une conférence à San Francisco.

Ainsi, sur la première semaine de février, Google mobile a envoyé 1,09 milliard de pages vers les éditeurs, contre 660 000 hebdomadaires en janvier 2017, en croissance de 60%. Dans le même temps, Facebook mobile draine 740 000 pages hebdomadaires vers les éditeurs, contre un milliard hebdomadaire en janvier 2017, soit un retrait de 25%.

Trafic referral par plateforme, hebdomadaire, en milliards de pages vues. Données Chartbeat. Graphe : recode.net

Et parmi ces pages mobiles, la part de celles au format AMP a doublé en un an, passant de 400 à plus de 800 millions de pages, toujours sur la première semaine de février.

Type de pages renvoyées par Google search mobile. Données : Chartbeat. Graphique : Axios

 

Ces informations confirment une analyse issue de données recueillies auprès de 2 500 éditeurs
par Parse.ly l’hiver dernier. Celle-ci confirmait que Google était redevenu le referral numéro un des éditeurs de contenus.

Google mise grandement sur son projet AMP, notamment pour valoriser ses relations avec les éditeurs. A l’occasion de l’AMP Conf organisée à Amsterdam cette semaine, la firme de Mountain View a présenté un nouveau format à destination des médias. Baptisé AMP Stories, cette déclinaison multimédia du format de pages AMP (pages mobiles accélérées) permettra aux médias de créer des stories (histoires), à la façon de Discover de Snapchat.

 

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This