ActualitéBusinessChiffres ClesMedia

31 millions de domaines utilisent désormais Google AMP

Le projet AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google réunit 31 millions de domaines, en croissance de 25% depuis octobre dernier.

Lancée en 2015, la technologie de chargement rapide de pages sur mobile de Google est en plein essor : pour ses promoteurs, la vitesse de chargement réduit les abandons et logiquement, génère davantage de trafic à destination des sites qui utilisent ce format de publication.

Trafic referral mobile: Google devant Facebook

Google bénéficie aussi du désamour récent entre Facebook et les médias : tandis que le réseau social se débat avec le boulet des fake news, prend ses distances avec le – dur – métier d’éditeur, et cherche désormais à prioriser les contenus de ses membres, au détriment de ceux des éditeurs et des marques, avec son dernier changement d’algorithme, Google s’engouffre dans la brèche.

« Nous croyons en l’importance des news, nous ne reculons pas, nous accélérons sur le sujet », a déclaré Kent Walker ce mardi, directeur juridique, lors d’une conférence à San Francisco.

Ainsi, sur la première semaine de février, Google mobile a envoyé 1,09 milliard de pages vers les éditeurs, contre 660 000 hebdomadaires en janvier 2017, en croissance de 60%. Dans le même temps, Facebook mobile draine 740 000 pages hebdomadaires vers les éditeurs, contre un milliard hebdomadaire en janvier 2017, soit un retrait de 25%.

Trafic referral par plateforme, hebdomadaire, en milliards de pages vues. Données Chartbeat. Graphe : recode.net

Et parmi ces pages mobiles, la part de celles au format AMP a doublé en un an, passant de 400 à plus de 800 millions de pages, toujours sur la première semaine de février.

Type de pages renvoyées par Google search mobile. Données : Chartbeat. Graphique : Axios

 

Ces informations confirment une analyse issue de données recueillies auprès de 2 500 éditeurs
par Parse.ly l’hiver dernier. Celle-ci confirmait que Google était redevenu le referral numéro un des éditeurs de contenus.

Google mise grandement sur son projet AMP, notamment pour valoriser ses relations avec les éditeurs. A l’occasion de l’AMP Conf organisée à Amsterdam cette semaine, la firme de Mountain View a présenté un nouveau format à destination des médias. Baptisé AMP Stories, cette déclinaison multimédia du format de pages AMP (pages mobiles accélérées) permettra aux médias de créer des stories (histoires), à la façon de Discover de Snapchat.

 

Tags
Plus d'infos

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer