Chiffres ClesData RoomEtudes

Editeurs: Google redevient la première source de trafic devant Facebook

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, les éditeurs ont vu en Facebook un nouveau moyen d’attirer de l’audience vers leurs contenus. Le réseau social l’a bien compris aussi et prend soin des médias en leur proposant des initiatives et des fonctionnalités sur-mesure comme l’Instant Article, pour permettre une plus grande visibilité à ces contenus. Depuis 2016, Facebook subventionne même différents médias afin qu’ils produisent du contenu vidéo en natif, ce qui pose forcément des questions sur la dépendance des médias à l’égard du géant américain.

En termes de trafic, Facebook concurrence directement le SEO de Google. Si depuis quelques années, le réseau social était devenu le premier referral, la tendance a changé : au cours de l’année 2017, c’est Google qui a ramené le plus de trafic aux éditeurs de contenus, éclipsant ainsi Facebook et récupérant la première place.

Les données de Parse.ly proviennent de quelque 2 500 éditeurs qui utilisent son service d’analyse, notamment le Wall Street Journal, Time Inc., Mashable ou The Huffington Post.

44% du trafic en provenance de Google

Au début de l’année 2017 pourtant, Facebook fournissait encore 40% du trafic vers un site web. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à 26%. Pour Google, la courbe s’inverse. Le moteur de recherche rapportait 34% du trafic en début d’année contre 44% aujourd’hui. L’effet ciseau a eu lieu en juin.

Source : Recode

Cette inversion peut s’expliquer par différentes raisons, comme le détaille Recode:

  • L’algorithme de Facebook est souvent mis à jour au détriment du contenu des éditeurs. Par exemple, l’an passé, la plateforme à préférer mettre en avant les publications des amis et de la famille plutôt que des sites externes.
  • La fonctionnalité Instant Articles perd de son intérêt, la plateforme préférant miser sur des contenus natifs vidéos
  • Côté éditeurs aussi, la vidéo occupe une part grandissante des publications, au détriment des contenus pointant vers leurs sites
  • Tandis que du côté de Google, les AMP, qui embarquent le contenu des éditeurs dans la page de résultats de recherche, rapportent de plus en plus de clics aux sites Web
Source : Recode

En juin dernier, Parse.ly avait déjà réalisé une étude sur les sources de trafic éditeurs. Le spécialiste de la mesure de l’audience avait répertorié 13 catégories et avait découvert qu’en fonction de celles-ci, le referral était susceptible de changer.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Editeurs: Google redevient la première source de trafic devant Facebook
[Livre Blanc] Oui.sncf, mabanque.bnpparibas… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées
[Livre Blanc] Digital Business Acquisition: comment continuer de performer en 2020 ?
[Livre Blanc] Dématérialisation RH et organisations multi-sites : quelles synergies ?

[Livre Blanc] Le guide du Manager pour gagner en résilience en période de crise
[Livre Blanc] Etudes en ligne automatisées pour transformer vos data en business
[Livre Blanc] Comment réussir son cahier des charges pour la refonte de sa plateforme web ?