ActualitéMarketing & CommunicationMedia

4ème vague du baromètre Echo : le parcours d’achat 2.0

L’agence de veille et conseil en e-reputation Scanblog et le cabinet d’études et conseil en marketing OpenedMind, ont présenté ce matin la quatrième vague du baromètre Echo, sur le parcours d’achat des internautes. L’étude fait suite à deux ans d’observation.

Ce qu’il faut retenir :

  • 47% des internautes sont des « accros » au web, et 52% sont réguliers, contre 43% et 48% en mars 2010.
  • L’émergence d’un nouveau profil de consommateur : l’accro au web. 80% des interrogés sont actifs sur les réseaux sociaux, 70% d’entre eux donnent leur avis sur les produits/services, 96% préparent leurs achats en ligne.
  • L’émergence d’un parcours d’achat en 4 temps : le ZMOT (« zero moment of truth »), le FMOT (« First moment of truth ») le TMOT (« Third moment of truth »), ce dernier provoquant une réaction en chaîne.
  • 80% utilisent Google comme voie d’accès à la source d’information utiles à leur recherche.
  • 74% des internautes qui achètent après préparation le font directement sur le web, contre 23% en magasin.
  • 73% sait ce qu’est le e-commerce. Pour 58% des internautes, acheter sur Facebook est inutile…
  • 30% des internautes donnent leur avis suite à leur achat.
  • L’importance croissante du terminal mobile : 12% se renseignent via leur smartphones avant d’acheter.

L’étude complète :

 

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
4ème vague du baromètre Echo : le parcours d’achat 2.0
Semi-conducteurs: face à la pénurie de puces, Taïwan vient au secours de l’Europe
L’Indonésien Gojek lève 300 millions de dollars supplémentaires auprès de Telkomsel
Covidtracker, Vitemadose, Chronodose…: quand la donnée éclaire la pandémie
Partoo
E-commerce: Partoo lève 15 millions d’euros auprès de Webedia
Streaming musical: le Français Believe prépare son entrée à la Bourse de Paris
whatsapp
Face au tollé, WhatsApp retarde encore l’application de ses nouvelles règles de confidentialité