ActualitéMarketing & CommunicationTech

9 nouveaux mobinautes chaque seconde dans le monde

Les terminaux mobiles continuent de toucher toujours plus de personnes dans le monde. C’est ce que montre une infographie réalisée par l’agence social media We Are Social, dont voici les principaux enseignements:

  • Parmi les 7 258 milliards d’humains sur Terre, 3,630 milliards utilisent un téléphone mobile
  • 7,142 milliards de contrats téléphoniques sont en cours… dont 4,6 milliards ne couvrent pas les smartphones

La moitié des humains utilisent donc un téléphone mobile, selon des données que vient de publier GSMA Intelligence et Worldometer. Chaque seconde, le monde compte 9 nouveaux utilisateurs de mobiles. Le nombre d’utilisateurs des applis de chat continue de progresser:

  • Whatsapp compte 600 millions d’utilisateurs mensuels, WeChat en compte 438 millions, Line: 490 utilisateurs enregistrés (mais pas forcément actifs) et 140 millions d’utilisateurs enregistrés pour le coréen Kakao Talk.
  • Il y a 2,95 milliards d’internautes sur Terre, 2,03 milliards de comptes actifs sur les réseaux sociaux et 3,6 milliards d’utilisateurs de téléphones mobiles

Ces données proviennent de publications de GSMA Intelligence, Worldometer, Tencent, Facebook, World population Clock, InternetLiveStats, VKontakte.

Global-digital-statistics-sept2014

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
9 nouveaux mobinautes chaque seconde dans le monde
Venmo
États-Unis: la très populaire application Venmo (PayPal) se lance dans les cryptomonnaies
Les géants du luxe LVMH, Prada Group et Cartier s’allient pour créer leur plateforme blockchain
D’Alibaba à Huawei, la Tech chinoise se bouscule sur le marché florissant de la voiture électrique
Quels outils pour faciliter le travail des développeurs?
Trottinettes électriques: la startup franco-néerlandaise Dott lève 70 millions d’euros auprès de Sofina
Covid-19: le passe sanitaire français pourrait préfigurer le dispositif européen