ActualitéEuropeStartup

A l’aube du South by Southwest, une trentaine de start-up françaises dans les starting-blocks

Ce vendredi s’ouvre à Austin au Texas LE rendez-vous américain des technologies créatives: le South by Southwest (SxSW). A l’origine en 1987, il s’agissait uniquement d’un  festival musical, mais il comprend aujourd’hui toute une programmation dédiée aux nouvelles technologies, aux industries innovantes que ce soit dans le secteur de la musique bien sûr, mais aussi des films, des médias et du divertissement. Twitter y a fait ses débuts en 2007, Foursquare en 2009, et l’Occulus Rift y a été présenté pour la première fois au public l’année dernière.

Les 33 000 visiteurs attendus ont le choix parmi des centaines de conférences. Elle abordent cette année des thèmes aussi divers que la programmation de robots, l’Internet des objets, les partenariats stratégiques quand on est une start-up média, le management

En plus de grands groupes comme Airbus, la Fnac ou France Télévisions, une trentaine de start-up françaises sont représentées sur place. Quatre d’entre elles sont même là en tant qu’intervenant dans l’une des conférences: le fabricant de robots médicaux MedTech, le concepteur d’objets connectés Withings, le fabricant de coeurs artificiels Carmat et l’organisateur de dîners chez l’habitant VizEat.

welcome-sxsw-by-sxswteam
La scène principale n’attend plus que les speakers… Crédit photo: SXSW team

 

« L’objectif pour moi est de rencontrer un maximum de partenaire potentiels, de recruter des invités anglo-saxons et américains pour nos dîners, de réfléchir à la mise en place de partenariats avec des sites de voyage et des médias sur place » raconte Camille Rumani, cofondatrice de Vizeat avec Jean-Michel Petit.

Elle prendra la parole samedi lors de la conférence « The Unexpected Power of Shared Meals ». Les conférences du South by Southwest sont l’occasion de découvrir de nouvelles idées, d’échanger autour de tendances qui préoccupent les professionnels d’un même secteur, mais pas seulement.

« Je vais assister à l’enregistrement de podcasts food et j’ai aussi l’intention d’assister à la conférence de lundi « Fixing Transportation with Humanity and Technology » lors de laquelle doit intervenir le fondateur de Lyft » poursuit Camille Rumani.

FrenchTechPavillion
La pavillon français. Crédit: Augment

D’autres start-up françaises ont réservé un emplacement pour exposer leurs concepts: 3d rudder, 3d sound labs, Adways, Augment, Catopsys, Edjing, Globwl, Jellynote, Ledger, Meludia, Niland, Phonotonic, Pollen, Racontr, Slashe et Weezic.

Jean-François Chianetta, co-fondateur d’Augment, attend de sa présence au festival deux choses: « rencontrer tout ceux avec qui on a été en contact et qui se retrouvent ici et faire parler d’Augment dans la presse US !». Ce qu’il ne veut surtout pas rater ? « Les conference sur le design d’application mobile et la keynote d’Astro Teller, directeur de Google X sur les Moonshots» !

Un bon nombre des start-up présentes sur place font partie de la délégation chapeautée par la French Tech, emmenée par Business France. Deux d’entre elles ont été sélectionnées pour participer au concours du SXSW Accelerator : Ledger (catégorie Technologies mondiales innovantes) et Weezic (catégorie Entertainment et contenus).

Elles ont jusqu’au 22 mars pour réseauter un maximum…

Lire aussi: Les 10 start-ups françaises du « Pavillon France » de South by Southwest (#2014)

Crédit photo de Une: Geoff Livingston, licence creative commons/ Flickr

[article mis à jour le 16 mars 2015 vers 11h]

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This