ActualitéRetail & eCommerce

Comment l’A/B testing est-il pratiqué en France ?

L’A/B testing est visiblement une pratique encore peu répandue. L’étude Converteo réalisée pour Kameleoon, en partenariat avec FrenchWeb, montre ainsi que 54% des personnes interrogées n’utilisent toujours pas la technique de l’A/B testing. Cette technique, largement utilisée en e-commerce, consiste à tester différentes fonctionnalités sur une page web ( boutons, couleurs…), à l’adresser à une population ciblée, pour parvenir à l’augmentation du trafic et à l’optimisation de la conversion.

Dans l’étude, il ressort que la gestion des process associés à l’utilisation de l’A/B testing reste complexe. L’A/B testing va au delà du seul choix d’un bon outil mais nécessite l’adaptation des processus de travail et la mise en place d’équipes projets transverses (Marketing + IT)

Les équipes Marketing sont systématiquement au cœur des process liés à la mise en place d’un projet d’A/B testing mais les équipes IT sont trop souvent mises de côté

Les chiffres forts :

  • 97% des marketeurs voient l’A/B testing comme une pratique indispensable
  • L’A/B testing est considéré comme un « must » pour les générateurs de leads
  • 29% des « A/B testeurs » font en moyenne 20 tests par an

L’étude résumée ici :

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment l’A/B testing est-il pratiqué en France ?
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises